Bankass: Plus de 100 morts dans l’attaque contre le village d’Ogossagou peulh

Des éléments armés non encore identifiés, selon le gouvernement malien, ont attaqué, le samedi 23 mars 2019, le village d’Ogossagou peulh, dans le cercle de Bankass, région de Mopti. Plus de 100 personnes ont trouvé la mort lors de l’attaque.

L’attaque le 23 mars vers 5 heures contre le village d'Ogossagou peulh (18 km au Sud-Ouest de Bankass), dans la région du Mopti, par des milices a attristé tout le Mali. Selon plusieurs témoignages, la mission de constat dépêchée sur les lieux a dressé un bilan provisoire de 110 morts et 46 blessés, le village a été complètement détruit‬.
A en croire certains rescapés, les assaillants sont venus du Nord-Est et Sud-Est du village et ont commencé à tirer sans distinction. Des vieillards, des enfants, des femmes enceintes, personne n'a été épargné. Les témoins rapportent une scène digne d’un film d’horreur qui a réduit le village en cendre.

Il y a eu plus de 400 cases brûlées, selon un témoin qui affirme que toutes personnes se trouvant au village, excepté quelques uns, ont toutes été massacrées ; une cinquantaine de greniers ont été brûlés, plusieurs dizaines d'animaux massacrés. Le bilan humain provisoire, a indiqué une autre source, est de plus de 105 morts et une quarantaine de blessés.
Les conflits intercommunautaires dans le centre du pays font des ravages. Selon la Minusma, entre le 1er janvier et le 16 février 2019, sept incidents ont occasionné la mort d’au moins 49 civils dans le cercle de Bankass dans la région de Mopti.

Soumaïla T. Diarra

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here