Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur : Un bilan satisfaisant pour 2018 et des perspectives heureuses !

Sous le parrainage du ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Yaya Sangaré, se sont tenus le vendredi 22 mars à l’hôtel Radisson Blu, les travaux de la 15ème session ordinaire du conseil d’administration du Haut conseil des Maliens de l’extérieur. L’évènement était présidé par le président de cette structure, Habib Sylla.

Présentation du rapport 2018 et l’élaboration des perspectives pour l’année 2019, ont été, les points inscrits à l’ordre du jour de cette assise.

En prenant la parole, le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, a d’abord dressé le bilan de l’exercice 2018. Au titre des acquis, il a mentionné la construction et l’ouverture du nouveau siège des Maliens de l’extérieur et le centre d’accueil des migrants de retour.

En plus, il a souligné que la direction du HCME a organisé de nombreuses rencontres avec différentes personnalités politiques, afin d’expliquer la position de son organisation sur les réformes institutionnelles et la représentation des Maliens habitant à l’extérieur au sein du parlement.

Selon le président Sylla, les démembrements du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, ont apporté un appui considérable aux missions diplomatiques et consulaires du Mali, dans le cadre du retour de certains migrants maliens de la Libye, de l’Algérie, de l’Arabie Saoudite et de l’Angola.

Concernant les perspectives pour 2019, le chef de la diaspora malienne a souligné la tenue très prochaine de deux communications. La 1ère dit-il, sera animée par le Fonds de Garantie Hypothécaire du Mali et la seconde par le cabinet L.T.C, sur un projet de développement. « Ce projet initié par le Secrétariat Permanent du HCME entre dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique Nationale de Migration afin de créer de la richesse et des emplois dans les principales zones de départ de migrants » a-t-il déclaré.

Par ailleurs, il a souligné d’un ton fort les difficultés de renouvellement des Conseils de Base au Congo Brazzaville et à la République Démocratique du Congo. « Le Conseil avait voté une résolution accordant les pouvoirs nécessaires au Président pour la mise en harmonie des textes du HCME avec les dispositions de la loi sur les associations, le Secrétariat Permanent a préparé un projet à cet effet qui vous sera soumis pour analyse et adoption» a – t-il précisé.

Avant de terminer, il a annoncé que le HCME tiendra en 2020 sa 7ème Conférence Ordinaire qui sera l’occasion de faire le bilan des cinq années écoulées (2015-2020) sous le thème « Le HCME face aux nouveaux défis de la migration et des réformes institutionnelles».

A son tour, le ministre Sangaré a soutenu que la vision des plus Hautes Autorités est de faire de la diaspora un levier de développement, cela en passant par la recherche de synergie entre les différents acteurs.

Ensuite, il a annoncé que son département avec l’appui de l’Agence Française pour le Développement (AFD), a commandité une étude en vue de définir une stratégie nationale de mobilisation des Maliens de l’extérieur.

Par Mariam SISSOKO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here