Haut Conseil Islamique du Mali : Le 3ème Congrès prévu du 20 au 21 avril 2019 !

A la Maison des Ainés, le mardi 19 mars, s’est tenu le 3ème conseil national du Haut Conseil Islamique du Mali (HCI). L’ouverture des travaux présidée par le ministre des Affaires Religieuses et du Culte, Thierno H Diallo, a enregistré la présence du président du Haut Conseil Islamique, Mahamoud Dicko.

En prenant la parole, le président du Haut Conseil Islamique, a souligné que ce 3ème conseil national se tient dans le cadre d’une session ordinaire en mi-mandat entre deux congrès. « La présente session aurait dû se tenir bien avant ce jour » a-t-il précisé.

Selon le président Dicko, ce conseil va permettre à son bureau de préparer le 3ème congrès qui se tiendra du 20 au 21 avril prochain. Cela, dit-il, avec en ligne de mire le toilettage des textes du HCI et la prise en compte de résolutions pertinentes.

En outre, il dira que le Haut Conseil Islamique joue un rôle d’interface entre les pouvoirs publics et la communauté musulmane. Suite à cela, l’imam Dicko, n’a pas du tout passé sous silence certaines difficultés auxquelles son bureau et lui-même sont confrontés. « Le Haut Conseil Islamique ne bénéficie d’aucune subvention de l’Etat » a-t-il déclaré, tout en soulignant que cette institution finance ses activités grâce aux efforts de ses membres.

Par contre, à la fin de son intervention, il a remercié le gouvernement du Mali d’avoir financé la tenue du 3ème conseil national. Occasion pour lui, de confirmer l’accompagnement du gouvernement quant à la tenue du congrès. « Le gouvernement a toujours assisté le HCI, quand il s’agit du conseil national où le congrès » dira-t-il.

Pour sa part, le ministre des Affaires Religieux et du Culte, a indiqué que le Haut conseil islamique est nécessaire pour la préservation et le renforcement de la paix au Mali. « Notre pays a besoin de stabilité, de paix et de la réconciliation entre ses fils et ses filles, je compte sur vous lors de cette importante rencontre pour prier pour le Mali » a-t-il plaidé.

A noter que cet évènement a débuté par une lecture de Coran.

Par Fatoumata Coulibaly

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here