Markala : Paul Ismael Boro, l’homme de l’année 2018

Paul Ismaël Boro a été désigné l’homme de l’année 2018 à Markala. Le trophée lui a été remis le samedi 16 mars 2019 au terrain municipal de Marakala. Le chef de file de l’Opposition, l’honorable Soumaila Cissé, accompagnée d’une forte délégation y était présent au côté de son allié Paul Ismaël Boro.

Les organisateurs ont, à l’entame de leur propos, tenu à préciser que Paul Ismaël Boro n’a pas été désigné par complaisance. Pendant plusieurs mois, par des émissions radiophoniques, 3 personnes dont, l’honorable Yacouba Traoré, Ibrahim Gueye et Paul Boro ont été mis en compétition, selon les organisateurs. Ils affirment que ce sont des appels téléphoniques de la population qui ont désigné Paul Boro comme l’homme de l’année. Selon eux, ce choix portait sur l’engagement personnel de l’homme sur le plan politique, culturel et social à Markala.

Selon plusieurs témoignages, l’heureux gagnant a bien mérité ce choix. Pour la présidente adjointe du réseau des femmes de Markala, Mme Traoré Adja Bintou Diarra, l’allié de Soumaila Cissé, il a beaucoup fait pour Markala. Elle affirme que l’ancien Directeur Général du CICB est l’une des rares personnalités de Markala qui passe bon nombre de son temps dans cette ville. Des jeunes ont aussi expliqué que c’est le désormais homme de l’année 2018 qui a réanimé le festival markalais qui était moribond depuis un certain temps et ont cité plusieurs actes posés par lui.

Solidaire envers son allié, l’honorable Soumaila Cissé était présent auprès de Paul Ismaël Boro et fait des témoignages honorables sur ce dernier. « Paul Boro est un homme de parole et d’engagement. J’ai connu M. Paul lors des élections de 2018 et malgré toutes les difficultés, cet homme n’a pas trahi sa parole et son engagement à mes côtés », a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, l’homme de 2018 de Markala a remercié l’ensemble des radios de Markala, initiatrices de l’événement. « Je dédie ce trophée obtenu à l’ensemble de la population de Markala », a-t-il déclaré fièrement.

Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here