Communiqué de Urgences Panafricanistes

KEMI SEBA EXPULSÉ DE LA CÔTE D’IVOIRE PAR LE RÉGIME PRO FRANÇAIS OUATTARA ET DÉTENU DANS LES LOCAUX DE LA DRT SOUS INSTRUCTION DU MINISTRE DE L’INTÉRIEUR BÉNINOIS].

Arrivé en Côte d’Ivoire dans le cadre de ses sensibilisations de masses sur les questions inhérentes à la souveraineté du continent africain, il était question pour Kemi Seba d’animer une conférence contre le néocolonialisme français .

Il s’agissait de donner la parole aux différents acteurs locaux de la société civile sur les questions politiques, économiques comme sociales.

De faire ainsi en sorte que chacun puisse exprimer son point de vue dans la concorde, l’unité et le respect de chacun.

Après Ouagadougou, Bangui, Cotonou et Niamey, il s’agissait pour l’étape ivoirienne de réunir les forces vives de la société ivoirienne afin que ces dernières puissent transcender leurs différences au nom d’un idéal progressiste.

Chacun des rassemblements de notre ONG ont toujours rassemblés des milliers de personnes sans le moindre débordement.

Après le Congo RDC sous Kabila, le Sénégal, la Guinée Conakry et le Togo, Kemi SEBA vient à nouveau de se faire expulser d’un pays africain, lui le citoyen africain ressortissant du Bénin, de par sa nationalité.

Il est actuellement dans les locaux de la Direction du Renseignement Territorial (D.R.T) et soumis à la décision du Ministre de l’Intérieur Béninois Mr SAKA LAFIA qui doit statuer sur son sort.

L’Afrique et sa jeunesse observe tout cela. L’expulsion de Kemi SEBA conforte un peu plus la justesse et la légitimité de ce combat pour l’émancipation de notre continent africain.

LE BUREAU INTERNATIONAL D’URGENCES PANAFRICANISTES.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here