Commémoration du 51ème anniversaire du Rotaract: Les Rotaractiens du Mali célèbrent la semaine mondiale du Rotaract

La salle de conférence de l'hôtel El Farouk ( ex kimpeski) a servi de cadre à la conférence marquant l'une des activités de la semaine mondiale du Rotaract placée sous le thème " L'impact du Rotaract sur la communauté".
D'entrée du jeu, le Délégué Représentant Rotaract du District 9101 du Mali (DRRD), M. ArounaBerthé a, en sa qualité de premier responsable, exprimé ses vifs remerciements à l'endroit du public venu nombreux pour la circonstance. Ensuite, il fit un bref résumé du programme de cette semaine mondiale qui s'étendait du 11 au 17 mars 2019. " Depuis lundi 11 mars 2019, nous avons sillonné quelques établissements de Bamako tels que INTEC-SUP, ESC-Mali, KODONSO... pour une campagne de sensibilisation sur le Rotaract. Cette campagne a pour but de mieux faire connaître notre organisation qui donne l'opportunité aux jeunes de se former et de devenir des décideurs de demain au sein de leur communauté. Ce soir, nous avons cette conférence. Samedi 16 mars, une formation sur le secourisme est prévue au niveau du CFD ACI 2000 et aura lieu une sortie récréative au parc national de Bamako, Dimanche 17 mars 2018 pour clôturer la semaine en beauté" a-t-il annoncé.
Avant d'entamer la conférence, l'Immédiat Past Président (IPP) du club Rotaractde Bamako Amitié, Adama B Sagara a fait l'historique du Rotaract. Selon lui, pour parler du Rotaract, il faut monter jusqu'à l'origine de la création du Rotary International qui date du 23 février 1905 aux USA plus précisément à Chicago. Cette organisation apolitique et à but non lucratif a vu le jour grâce à Paul Harris (un avocat) et trois de ses amis dont un négociant en charbon, un ingénieur des mines et un tailleur. C'est une organisation composée d'hommes et de femmes de bonne volonté décidant de conjuguer leurs efforts pour aider leurs communautés. En 1962, il y aura la création d'un club Internet qui concerne les jeunes lycéens dont la tranche d'âge est 12 à 18 ans. Ces jeunes Interactiens ayant atteint la limite d'âge, décidèrent de créer "Séniors Interact" pour toujours rester en contact avec le Rotary. Le conseil d'administration du Rotary, ayant fait le constat, sous la présidence de Luther HODGES créa le premier club Rotaractle13 mars 1968, en Caroline du Nord, aux USA. Le Rotaract a aujourd'hui 51 ans et il estun programme du Rotary International pour les jeunes de 18 à 30 ans désireux, dans le cadre de la camaraderie, se former pour acquérir des connaissances nécessaires dans le développement personnel et professionnel afin de répondre aux besoins de leurs collectivités. Par conséquent, le premier club Rotaract du Mali est le club Rotaract de Bamako Koulouba qui naquit en mars 1992.
Après cette brillante présentation, la parole a été donnée au conférencier Hamadou B. Yalcouye, ancien DRRD et président élu du Rotary club Bamako Koulouba. Parlant du thème : « L'impact du Rotaract sur la communauté », le conférencier dira que le Rotaract joue un rôle capital au sein de la communauté en ce sens que ce mouvement forme des jeunes leaders et ceux-ci mettent leur énergie et leurs talents au service des autres. Alors, qui parle de Rotaract, parle de formations et d'actions humanitaires. Et le Rotaract contribue à la lutte contre l'alphabétisation et d'autres maux qui freinent l'évolution, et promeut la paix et l'entente mondiale.
Notons que le Rotaract est loin d'être une secte comme beaucoup l'imagine. Pour finir, le conférencier a invité les personnes présentes à écrire l'histoire des cinquante années à venir.AmadinguéSagara

A la rencontre de la tradition : La médecine traditionnelle chez les dogons (3ème partie)

Hamadoun OUOLO
Hamadoun OULOGUEM Chercheur à l’Académie Malienne des Langues (AMALAN)
LE TRAITEMENT DES MALADIES
Les tradithérapeutes dogons prennent en charge non seulement les maladies fréquentes comme le paludisme, les maux de ventre, tête, dent, l’angine, la toux, mais aussi les maladies de spécialité relevant de la pédiatrie, traumatologie, neurologie, urologie, ORL, psychiatrie , dermatologie, ophtalmologie etc. Si le traitement des maladies ordinaires est démocratisé, celui des spécialités et autres maladies comme le cancer du sein, du pied fait appel à des spécialistes familiaux répartis entre les villages dogon.
La prise en charge des maladies courantes« sinlaije ou jim sala»
La prise en charge des maux de tête simples
Les maux de tête simples sont soignés à partir des calmants naturels ou mystiques.
Comme calmants naturels, nous pouvons citer le « edikilesai » (poudre qui fait éternuer), « ku-ugu » (poudre servant à bruler) ; « ku-amu » (médicament servant à presser la tête) etc.
Le calmant mystique appelé « ku-au » consiste à apaiser la douleur de la tête en prononçant des paroles incantatoires « aŋasoi ».
La prise en charge des maux de ventre simple
Les médicaments intervenant dans la prise en charge de cette maladie sont d’ordre végétal et organique.Exemple de médicaments d’ordre végétal : certains utilisent les feuilles d’une herbe appelée « ajapèlu ou adapèlu » et d’autres l’aloés Véra « ide-inu » pour soigner les maux de ventre simple.Exemple de médicaments d’ordre organique : la poudre provenant d’un hérisson peut calmer la douleur du ventre, des côtes.
La prise en charge des maux de dent
Dans certains milieux dogons, on traite les maux de dent avec un médicament provenant d’un arbre appelé «teɲu».
La prise en charge du paludisme
Il existe plusieurs médicaments contre la malaria chez les dogons. Les plus connus en dialecte tômôsô sont : « pèlpèlnumômunjuwelu » (racines de sijanlili en bambara), « kuenuyin » (feuilles d’arbuste appelé kue), « tenekôrôiwelu » (racines d’une plante rampante appelée tenekôroi), « ide-inu ou naa-nindè » (aloévéra) etc.
La prise en charge de la toux simple
Pour venir à bout de cette maladie, les tradithérapeutes utilisent les médicaments suivants :les racines d’une plante nommée « kanubeluwelu » ;les écorces de « sɛŋɛ » (balanzan), « sɔmɔ » ; les fleurs de « pogo » (nom d’une plante).
La prise en charge de l’angine
Les dogons conseillent à la personne souffrante de l’angine de sucer un morceau de sel gemme ou de cracher à travers la fenêtre d’une maison étant dedans et dehors trois fois pour un homme, quatre fois pour une femme. Ils utilisent aussi les feuilles d’une plante appelée « gannakeri » (dialecte tɔmɔsɔ) pour lutter contre cette maladie.
A suivre dans notre prochaine parution la prise en charge des maladies de spécialité et les problèmes de la médecine traditionnelle au pays dogon.

Conflit peulh – dogon : Un faux problème créé de toute pièce
Le peulh en tout cas celui que nous connaissons au pays dogon, n’est pas un terroriste. Il ne sait pas poser une mime. Le dogon, compagnon séculaire du peulh, ne sait ni manipuler une arme lourde ni tuer aussi froidement. Les coupables sont ailleurs !

Mon frère peulh
Qui est le Peulh? Sinon ce berger qui tond ses troupeaux près du champ du Dogon,
Qui est donc le Dogon? Sinon ce cultivateur qui a besoin du Peulh et de son troupeau pour son quotidien
J'ai côtoyé mon ami Peulh,
J’ai bu le lait de ses vaches.
J’ai côtoyé le Peulh,
J’ai partagé mon mil avec lui.
J'ai côtoyé le Peulh,
Nous avons passé l'enfance ensemble.
J'ai côtoyé le Peulh,
Il m'a appris le fulfulde
Il m’a enseigné le langage du boeuf
Le Peulh m'a côtoyé,
Je lui ai appris le dogosso
Je lui ai enseigné les secrets de l’agriculture
Peulh, mon frère bien aimé
Toi à qui j’ai appris à tenir la daba et à lutter comme un vrai balamba.
Tu es et restes mon frère
Connectés par le lien de proximité
Coller et cimenter par le destin

Qui est le peulh? L’ami inséparable du Dogon
Qui est le Dogon? L’ombre du peulh
Avec le Peulh,
J’ai grandi.
Je l'ai découvert
Il est humble
Mon ami Peulh m'a dit un jour:
Cado! Je suis une partie de toi.
J'ai dit aussi :
Poulo! J’ai une vache
Garde-la moi comme tu sais bien le faire
Poulo a gardé ma vache
La vache s’est multipliée
Je suis devenu propriétaire de troupeau
Au pays Dogon,
J’ai côtoyé le peulh
Il ne m'a jamais parlé d'un autre village
Autre que le village à moi.
Le Peulh est en moi et moi en lui
Chez moi, il est chez lui
Chez lui, je suis chez moi.
Pourquoi me dire que je suis en guerre avec Poulo?
Non!
Poulo ne peut pas me combattre,
Moi non plus
Car il est une partie de moi.
Un jour, le troupeau de Poulo ravagea mon champ de mil
Ce jour, à Cœur blessé j’ai failli couper le pont entre nous
Mais nous avons vite compris notre union
Et, l'amitié a continué.
Pourquoi vouloir séparer ce que Dieu lui-même a rapproché ?
Trouvez-moi d'autres ennemis
Mais de grâce,
Epargnez mon frère Poulo!
Au pays Dogon,
Poulo ne va pas en guerre contre son frère cado

Qui est le Peulh ? Sinon ce berger qui tond ses troupeaux près du champ du dogon,
Qui est donc le Dogon? Sinon ce cultivateur qui a besoin du Peulh et de son troupeau pour son quotidien
Frères pour toujours
Unis à jamais, rien ne fera de nous des adversaires
Arrêtons l’amalgame!
Le peulh, c’est mon pot.
AmadinguéSagara

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here