Escrime, championnat d’Afrique sénior : Des experts de la FIE à Bamako

En juin, le Mali abritera le championnat d’Afrique sénior d’escrime qui regroupera une trentaine de pays. Les préparatifs de ce grand rendez-vous (une première pour notre pays qui avait jusque-là organisé des compétitions de catégorie d’âge) ont déjà commencé, avec la visite d’inspection des experts de la Fédération internationale d’escrime (FIE).

Arrivés à Bamako hier, mercredi, les émissaires de l’instance dirigeante de l’escrime mondiale effectueront une visite de 48h dans notre pays. Au cours de son séjour au Mali, la délégation visitera plusieurs sites sportifs, dont le Palais des sports Salamatou Maïga qui abritera la compétition, la salle polyvalente du stade du 26 Mars, la salle du stade Modibo Keïta. Les infrastructures hôtelières figurent également au programme de la visite des experts de la FIE au nombre de quatre.

Entre autres on peut citer le Sud Africain Novak Petrovic, membre de la FIE, le Tunisien Hassane Zouari, directeur technique de la Confédération africaine d’escrime (CAE), l’Algérien Raouf Bernaoui qui préside aux destinés de l’escrime de son pays.

Bien évidemment, la délégation de la FIE aura plusieurs séances de travail avec les responsables de la Fédération malienne d’escrime (FME) et rendra des visites de courtoisie à certaines personnalités, notamment le ministre des Sports, Maître Jean Claude Sidibé et le président du Comité national olympique et sportif (CNOS), Habib Sissoko. Pour le président de la Fédération malienne d’escrime, Wahabou Zoromé, la visite des experts marque le coup d’envoi du championnat d’Afrique et «notre pays fera tout pour être à la hauteur des attentes du monde de l’escrime continentale».

«C’est la première fois que notre pays va abriter une compétition africaine, au niveau des séniors. Il y a un double défi à relever : réussir l’organisation de la compétition et obtenir un résultat honorable. Le Mali a déjà prouvé sa capacité à organiser des grands événements sportifs, je n’ai aucune inquiétude de ce côté. Sur le plan sportif aussi, je suis optimiste», déclare le premier responsable de l’escrime malienne.

Après avoir adressé ses remerciements à la Confédération africaine d’escrime pour le choix porté sur notre pays pour organiser le plus grand rendez-vous de l’élite continentale, le président de la FME a lancé un appel à tous nos concitoyens, leur demandant de se mobiliser autour de l’événement qui, a-t-il souligné «est une cause nationale».

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here