Massacre d’Ogossagou au Mali : cinq assaillants arrêtés, selon le procureur de Mopti

Deux enquêtes sont actuellement en cours sur le massacre de civils peuls à Ogossagou, qui a fait au moins 160 victimes samedi 23 mars. L’une initiée par le gouvernement malien, l’autre diligentée par la Minusma. Le point sur les premiers éléments connus.

« Justice sera faite », a promis Ibrahim Boubacar Keïta, lundi 25 mars, alors qu’il était à Ogossagou pour se recueillir devant les fosses communes creusées pour enterrer les quelque 160 victimes de la tuerie la plus meurtrière qu’a connu le Mali depuis le début de la crise, en 2012.

L’enquête, ouverte par les autorités maliennes au lendemain de l’attaque, est menée sur le terrain sous la direction du procureur général de Mopti. Toujours en cours, elle a déjà permis de livrer quelques éléments sur les circonstances encore troubles de ce massacre qui a suscité une onde de choc dans le pays et au-delà.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here