Préparation de la rencontre de Costa Rica sur L’Assainissement : Du 4 au 5 avril prochain, près de 200 pays discuteront sur l’inégalité à la rencontre de SWA

Comment gérer les inégalités dans le secteur de l'assainissement. La rencontre de Costa-Rica sur la question de l'assainissement à travers le SWA a fait l'objet d'une conférence de presse animée par l'Expert Goda du Secrétariat mondial de SWA.C'était dans la salle de conférence de la Direction Nationale de l'Hydraulique, le mercredi 27 mars 2019, en présence de Dori Bocoum, Directeur adjoint de la DNH et de M. Tabalaba de la CN-CIEPA.

Dr. Balwant Godwsa, Conseiller Technique du Secrétariat du SWA a fait état de la préparation de la rencontre de Costa Rica sur l'assainissement à travers le SWA. C'est ainsi qu'il accompagnera la vingtaine de pays francophones au Sud du Sahara face aux défis et difficultés mais surtout de la réduction des inégalités dans la gestion des inégalités en matière de l'assainissement.

Le conférencier principal, qui est le Conseiller du Secrétariat du SWA, indiquera qu'un groupement de partenaires de la société civile, issu du Secteur privé, des Bailleurs de fonds et Institut des recherches sont tous invités à débattre l'objectif 6 des ODD relatif à l'assainissement au sein de près de 200 paysà travers le monde.

«Mon engagement porte sur l'accompagnement de ces pays pour meilleure participation et la réussite de la rencontre de Costa Rica sur l'assainissement qui, au plan mondial, prend en compte environ 200 pays partenaires et de 80 ONG du secteur de l’assainissement. Le thème de cette réunion de Costa-Rica porte sur la Gestion des inégalités. Bref, ‘‘comment les éliminer'’. Avant d'ajouter que le Mali occupe une place assez importante en termes d'avancées dans la Gestion du secteur assainissement. Côté Coordination, il faut parler de ces éminents acteurs qui sont à tous les niveaux des actes que nous posons dans le secteur de l'eau. Il faut dire que la société civile est très active comme le secteur privé aussi bien que les Partenaires techniques et financiers. Il faut signaler que le secteur n'est pas du tout bien coordonné. «Cependant, il y aura un suivi très rigoureux de ces engagements. C’est à conditions qu'ils soient réalistes. Ce sont les Ministres qui vont parler en disant Mon pays s'engage à faire cela. Ce, afin que tout le monde arrive à tenir, à respecter ses engagements. L’enjeu de cette rencontre est que tous les pays entrent dans la 2e phase des ODD. Cette rencontre de Costa-Rica c'est la réponse aux ODD pour comprendre et répondre aux inégalités dans le domaine.

Seydou COULIBALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here