Camp du génie militaire : Quand les retraités ne veulent pas sortir

Avoir un logement au génie militaire est devenu un casse-tête chinois. Des retraités, pour ne pas quitter, se mettent sous le couvert de leurs fils, militaires aussi et souvent célibataires. C’est le ras-le-bol.

Au camp militaire logent des militaires en service. Mais, depuis quelques années, le camp regorge toutes sortes de personnes. Des retraités depuis plus de 8 ans, et des civils qui prennent des appartements en location à l’intérieur du camp sont entre autres le quotidien des militaires du génie.

Selon ce militaire, cette situation devient de plus en plus inquiétante car la hiérarchie ne fait rien pour la freiner. “Nous souffrons le martyr. Depuis 2013, des militaires ont déposé leurs dossiers pour avoir un logement jusqu’au jour d’aujourd’hui, ils n’ont pas eu gain de cause. C’est toujours le même refrain au niveau du service de casernement qui octroie ces logements : il n’y a pas de maisons disponibles“. Or, soutient notre interlocuteur, “des anciens sont là plus de 8 ans après leurs retraites“. Pire, continue-t-il, “des civils sont logés dans ce camp“.

“Chaque fois que ce sujet est en discussion, on se trouve dans une situation sans issue, car les retraités qui sont dans ce cas disent être logés par leurs enfants qui sont aussi des militaires“, explique un officier.

L’État est ainsi donc interpellé de trouver une solution à ce problème qui n’a fait que trop durer au sein du camp de la base aérienne, et qui ne fait que créer une sorte de tension entre les anciens et les jeunes.

Madina Traoré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here