Conseil d’Administration Ordinaire de L’OMH Pour un budget de 50 986 265 306 F CFA au compte de l’exercice 2019

La 42ème session du Conseil d’Administration de l’Office Malien de l’Habitat (OMH) s’est tenue ce mercredi 27 mars 2019 de 10h à 14 h dans la salle de conférence de la Direction sise à l’ACI 2000. Une 42ème session dont les travaux d’ouverture étaient présidés par le Secrétaire Général du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, Mr Imrane Abdoulaye ; le président du Conseil d’Administration en présence du DG de l’OMH Sékou Demba et plusieurs hauts cadres de l’OMH.
Cette session s’est déroulée sous une période particulière pour le service. " A cause de la prise en charge des traites émises dans le cadre des conventions PPP, le gouvernement du Mali, à travers le ministère de l’économie, a imposé à l’OMH la signature d’un protocole d’accord de restructuration de crédit avec le pool bancaire. Partant de cela l’OMH s’est vu imposer le respect strict d’un certain nombre d’engagements dans sa gestion budgétaire et de consacrer l’essentiel de ses ressources aux remboursements des dettes", a expliqué le président du CA.
En effet, l’exercice 2019 présente un projet de budget équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 50 986 265 306 FCFA, a déclaré le président du Conseil d’Administration. Avant d’indiquer que celui-ci répond aux exigences de la nouvelle nomenclature budgétaire et comptable et pour les activités suivantes :
- la mise en œuvre de la convention de crédit de refinancement entre l’OMH et le pool bancaire représenté par la BMS.
- La cession directe de 1200 logements dont 78 de type F5 et 1122 de type F4 réalisés en partenariat public et privé (PPP).
- La recherche de solutions innovantes et pérennes au financement des logements sociaux à mesure de lever les entraves liées au financement direct par les ressources publiques limitées.
Quand à l’exercice 2018, Mr Imrane Abdoulaye dira qu’il a été ressorti de l’analyse des données financières que pour une précision de 31 894 082 676 FCFA, la réalisation du budget au 31 décembre était de 11 003 779 855 FCFA pour les recettes et 10 999 119 429 FCFA pour les dépenses. Et il ajoutera que ces résultats sont explicables entre autres par :

- la non affectation à l’OMH de la subvention pour un montant de 10 milliards FCFA.
- La non attribution des 5928 logements sociaux prévus
- La non mobilisation de la totalité des ressources attendues de la taxe - logement.
Mais malgré ces différentes difficultés citées ci-dessus, l’OMH a pu quand même poursuivre ses activités classiques à savoir :
- La promotion et la vulgarisation des matériaux locaux de construction, à travers la réalisation de 10 logements expérimentaux en pierres et BTC ; elle a aussi effectué des travaux d’aménagements hors site et dans les localités suivantes : Yanfolila, Kolondiéba, Yorosso, Samaya, etc.
- Le suivi du recouvrement des mensualités et l’amélioration de la qualité de la vie dans les cités des logements sociaux réalisés.
- Le financement et la participation aux travaux des commissions d’attribution de logements sociaux ainsi que la formation des membres ;
- Le suivi de l’exécution des programmes immobiliers en partenariat public privé (PPP).
Sarré Assétou Djiré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here