Côte d’Ivoire : Abidjan abrite la 12è édition de weekend annuel de la Fondation Mo Ibrahim

« La jeunesse africaine : migrations faute d’emplois ? » Voici la thématique principale des assises du weekend annuel de la Fondation Mo Ibrahim, édition 2019 à Abidjan, qui a débuté dans la matinée du jeudi 4 avril, par un point de presse animé par Nathalie Delapalme, directrice générale (dg)de ladite Fondation.

Face aux relais médiatiques nationaux et internationaux, la dg de la Fondation Mo Ibrahim a présenté le concept du Weekend de la gouvernance Ibrahim (Ibrahim Gouvernance Weekend), tout en faisant un clin aux raisons qui ont prévalues au choix de la Côte d’Ivoire pour accueillir cet événement. Fondamentalement, l’Ibrahim Gouvernance Weekend se tient une fois par an et est à sa douzième édition en Côte d’Ivoire.

Un programme sur trois jours qui offre de belles articulations telles que le forum d’ouverture du vendredi 5 avril, « Now Generation » (génération actuelle) qui verra la participation de près de 80 jeunes en provenance de 35 pays du continent. Ils y vont exposer leurs attentes et proposer leurs solutions prêtes à être mises en œuvre.

Après, il y aura une réunion de haut niveau Afrique/Europe de nombreuses organisations qui se concentrent sur les questions de la migration, une cérémonie de leadership en la mémoire de Kofi Anan, pour adresser les perspectives pour la jeunesse africaine. La seconde journée, encore plus élitiste, verra la participation de hautes personnalités telles que le Président Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire panéliste du forum gouvernance sur le thème : « jeunesse africaine : migrations faute d’emplois ? »

D’autres éminentes personnalités dont Ellen Johnson Sirleaf, ex présidente du Liberia, la vice-secrétaire des Nations Unie, Amina Mohamed, l'homme d'affaires nigérian, Aliko Dangoté, Kodjo Anan (fils de Kofi Anan), vont également prendre part à ce rendez-vous abidjanais du Weekend Ibrahim pour la Gouvernance.

En outre, le choix de la Côte d’Ivoire, selon le dg Nathalie Delapalme, s’explique d’abord par le fait que c’est un pays magnifique d’où une belle pour le découvrir, après Kigali, Marrakech, Abidjan après Dakar, dans la sous-région. Mieux, elle a souligné que la Côte d’Ivoire a accompli un parcours impressionnant dans l’Indice Ibrahim de la Gouvernance en Afrique (IIGA), en se classant au 22è rang des 54 pays africain.

La véracité de cet indice, selon la DG de la Fondation Mo Ibrahim, tient dans le fait qu’il n’est ni politique ni économique et qu’il repose sur 33 sources construites en relation avec la Kennedy’s School de Harvard (Etats-Unis). L’IIGA est produit par 100 indicateurs pour les 54 pays d’Afrique en tenant compte de la capacité d’un pays à offrir à ses citoyens un panier de biens et de services.

Un autre temps fort de l’Ibrahim Gouvernance Weekend 2019, est le concert de clôture avec des artistes de renoms, Youssou N’Dour, Fally Ipupa, Serges Beynaud, Safarel Obiang, qui va se tenir le samedi 6 avril, au Palais de la Culture d’Abidjan.

JOB

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here