Education et encadrement des enfants : L’Association malienne des villages SOS maintient le cap

L’Association malienne des villages d’enfants SOS a organisé le week-end dernier, la 19ème session ordinaire de son Assemblée générale. C’était dans la salle des conférences du Conseil national du Patronat du Mali (CNPM). La cérémonie d’ouverture de cette assemblée générale était présidée par le ministre de l’Equipement et des Infrastructures Mme Traoré Seynabou Diop, assisté du représentant du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Birama Coulibaly et le président du Conseil d’administration des villages SOS Mali, Pr Marouf Keita.

Le représentant de SOS villages d’enfants international Bruno Honvo a d’abord félicité et apprécié le travail abattu par ceux du Mali. La tenue de cette assemblée générale cadre aussi avec l’anniversaire du père fondateur de SOS village. C’est aussi, une rencontre qui a permis d’évaluer le parcours des villages SOS d’enfants du Mali. Elle a servi aussi à se projeter également dans l’avenir.

Pour le président de SOS France Daniel Barroy, l’association malienne s’inscrit pleinement dans les valeurs de celle de l’internationale. Puisque les actions qu’elle mène permettent d’éduquer les enfants abandonnés, afin de leur assurer un lendemain meilleur. Il a  ensuite demandé à l’association malienne de continuer à accompagner les villages SOS, pour qu’ils puissent véritablement jouer leur rôle d’encadrement des enfants. SOS France s’inscrit dans la dynamique de mieux encadrer  et d’éduquer les enfants.

Quant au représentant du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Birama Coulibaly, il a rappelé les efforts inestimables que SOS villages d’enfants international déploie au Mali, à travers l’association malienne des villages d’enfants. Ceux-ci datent depuis 1987, avec l’initiation de plusieurs projets au profit des enfants, des jeunes, des familles et des communautés vulnérables.

Parlant des actions, Birama Coulibaly, dira que SOS villages d’enfants, en plus de lutter contre l’exclusion et l’abandon des enfants, participe à la mise en œuvre de la politique nationale de promotion et de protection des enfants et à la politique nationale de promotion de la famille. Par cet état de fait, le département en question note avec satisfaction l’apport de l’Association malienne des villages d’enfants SOS dans l’amélioration du taux global national de scolarisation.

Le discours bilan du président du Conseil d’administration, le Pr Marouf Keita a fait ressortir les acquis enregistrés par l’association, au cours de l’année écoulée. En termes de personnel employé, il dira qu’il y a un effectif de 369 collaborateurs dont 49% de femmes. Ce qui fait que la direction des villages SOS représente une masse salariale de  126 439 489 F CFA de charges fiscales.

Le ministre Mme Traoré Seynabou Diop a remercié les organisateurs de l’assemblée générale. Elle aussi révélé qu’elle a grandi dans le milieu du village SOS, parce que sa mère y travaillait.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here