Renaud Girard: «La France au Mali, retour du piège colonial»

L’armée française est déployée au Mali depuis six ans ; la retirer du jour au lendemain serait une erreur, car un immense chaos lui succéderait.

Cela fait plus de six ans que l’armée française est déployée au Mali. Dans cette ancienne colonie de l’AOF (Afrique occidentale française), vaste comme deux fois et demie l’Hexagone, il s’agit d’empêcher les katibas islamistes venues des déserts du Nord de s’emparer des grandes villes du centre (Tombouctou, Mopti, Gao), puis de Bamako dans le Sud-Ouest. La capitale du Mali est un nœud routier d’où l’on peut facilement pénétrer en Guinée à l’ouest, en Côte d’Ivoire au sud, au Burkina Faso à l’est.

Provoquée par l’intervention militaire franco-britannique du printemps 2011, la chute du régime Kadhafi s’est révélée une catastrophe pour toute la région sahélienne. Une grande partie des stocks d’armes de la Libye (ainsi que celles qu’a parachutées la DGSE sur le djebel Nefoussa à l’été 2011) s’est retrouvée aux mains de milices incontrôlables professant l’islamisme et s’enrichissant du trafic de la drogue et des êtres humains.

Le soulagement apporté par ...

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here