« Facebookan »: la Minusma décriée

Près de quatre ans après l’accord de paix de 2015, des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, françaises et onusiennes. Le Conseil de sécurité de l’ONU a annoncé le mercredi 3 avril 2019 qu’il se pencherait dans les mois à venir sur l’avenir de la mission de casques bleus dans notre pays. Cette déclaration a mis en colère plusieurs d’internautes maliens qui, comme d’habitude, demandent la mission onusienne au Mali de plier bagage. Idem pour les forces françaises, qui selon eux, sont complice de la Minusma pour déstabiliser davantage le Mali. Votre Facebookan du jour !

KEITA : « France-ONU, un fardeau inutile pour le Mali »

La France et son ONU qu’elle manipule à sa guise demeurent les seuls auteurs des tueries des Maliens depuis 2013 et l’histoire l’a retenu. France –ONU : un fardeau inutile pour le Mali et l’Afrique entière. Le Mali ne sera Mali de nos ancêtres, qu’au départ de France-ONU comme en 1961. Leur présence est très nuisible pour les Maliens dignes et qui croient sincèrement en Allah. Personne ne peut DRIBBLER Allah.

Zandjougou KONE : «. Aucun pays du G5 n’est épargné »

Cette attaque est une mise en scène pour montrer que tout le monde est visé. Des avions auraient participé à l’attaque d’Ogossagou, selon le témoignage oculaire d’une habitante du village. Qui peut déployer des moyens de ce genre si ce n’est la France ? La France revient avec Boko Haram qui voit son champ élargir. Des «soldats» ou mercenaires français ont été faits prisonniers récemment au Cameroun dans les rangs de Boko Haram. Aucun pays du G5 n’est épargné. L’insécurité en Afrique est devenue un fonds de commerce important pour la France, 3è pays vendeur d’armements dans le monde. Ne nous trompons pas de combat : la France doit partir même s’il y a un risque d’embrasement du pays, car elle va renforcer nos ennemis contre nous.

Le malien : « Dehors la France ! »

La France ne peut soutenir le terrorisme islamiste en Libye, Syrie, Irak, Yémen, RCA, et faire autrement au Mali. Si Iyad était cherché par la France menteuse et fasciste, elle l’aurait capturé vivant. La France ne peut soutenir le terrorisme islamiste en Libye, Syrie, Irak, Yémen, RCA, et faire autrement au Mali.

Solutions : 1- la MINUSMA doit partir. 2- il faut mettre fin tout de suite á l’accord de défense passé avec la France. 3- il faut mettre fin tout de suite á l’infiltration de l’armée malienne par la France sous le prétexte de « programme de formation et d’appui ». 4- il faut chasser du Mali toutes ces « mouches vertes » françaises á caractère politico-économique et militaro-sécuritaire. 5- mettre fin á » l’accord de paix » signé avec les groupes terroristes. 6- Faire parler Dioncounda Traoré, ce fils du Mali qui a fait appel à la France, doit être exécuté sur la base de l’article 320 du Code pénal populaire.

Mamadou Touré : «Au Mali il n’y a pas de paix »

La vocation des casques bleus c’est le maintien de la Paix ! Pour maintenir la Paix faudrait-il qu’elle existe ! Au Mali, il n’y a pas de paix. Et, on ne veut pas qu’il ait la paix pour de multiple raisons, et par conséquent la présence de l’ONU a d’autres fins que les questions de Paix ! L’ONU ne sert que de sous couvert pour se donner bonne conscience!!!!

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here