Préavis de grève du SYMEMA : Fodé Sinayoko se prononce sur son illégitimité

C’est avec stupéfaction que j’ai appris que les agents de santé militant dans le SYMEMA iront en grève de 48 à partir du lundi 15 avril 2019. En effet, je témoigne sur l’honneur que ledit préavis est illégitime et qu’il est basé sur un complot concocté pour saboter les grands projets du nouveau DG du CHU du Point-G, Illo Bella Diall.

En conséquent, je tiens à informer l’opinion nationale et internationale que les agents en questions donnent des arguments non fondés. En effet, selon eux, le plateau technique n’est pas au point. Pourtant, le plateau technique du CHU du Point-G est de nos jours à un niveau assez satisfait. Pour preuve, le laboratoire réalise plus de 80% des examens demandé par les médecins. Le service d’imagerie tourne à 100%. Deux nouveaux appareils de traitement d’eau et dix nouvelles machines de Dialyse ont été installés et des forages sont rendues fonctionnels.

Aussi, certaines personnes de mauvaises volontés font croire que le DG Diall n’est pas à l’écoute de son personnel. Hors, je témoigne une fois de plus sur l’honneur qu’il s’agit d’un cadre qui accorde beaucoup de respect à son personnel. Aussi, il est très accessible, attentif, sociable, disponible et à l’écoute de tout le monde. Surtout, quand il s’agit du bon fonctionnement et le bien-être de l’hôpital. D’ailleurs, il visite les services tous les jours. Diall prône l’égalité entre les travailleurs et ne se mêle jamais des affaires de clan.

En conséquent, j’exhorté les patients et les accompagnants à ne pas céder à la panique, car tous les services travaillerons comme d’habitude pour leurs biens être. Je tiens aussi à faire savoir qu’aucun autre Syndicat de la santé n’est solidaire à ce préavis de grève qui n’est nullement fondé. Ainsi, le SYMEMA ne bénéficiera du soutien d’aucun Syndicats.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here