Procès opposant l’ex PDG de la PPM aux journaux « Le Point » et « Mali-Horizon »: Le tribunal de la Commune IV confirme la nullité de la citation

Le procès en diffamation qui opposait le journal Le « Point » et celui de « Mali-Horizon » à l’ex PDG de la Pharmacie Populaire du Mali a pris fin hier mardi 9 avril 2019. Le tribunal de la commune IV du district de Bamako a rendu son verdict en décidant de débouter l’ex-DG de la PPM. Il confirme la nullité de la citation.

Victoire encore rendue possible grâce à l’éminent avocat de la presse, Me Cheick Oumar Konaré et la probité des magistrats qui étaient chargés de l’affaire.

Mention spéciale à l’Association des Editeurs de Presse Privée (ASSEP) qui a soutenu ses mandants cités dans ce dossier du début jusqu’à la fin.

44e réunion de la banque islamique du développement
Du 04 au 06 avril 2019 à Marrakech (Maroc), le ministre de l’Économie et des Finances, Dr. Boubou CISSE, a participé à la 44e réunion des assemblées annuelles de la banque islamique de développement. Le Ministre Cissé, durant son séjour, a rencontré le président du groupe de la BID, Dr. Bandar Hajjar, qui a permis de faire le point sur l’état de la coordination entre le Mali et l’institution financière et discutée sur les nouvelles éventualités. Le développement du capital humain et l’inclusion sociale qui compose l’un des principaux axes stratégiques du nouveau plan de développement du Mali CREDD 2019-2023 ont été au centre des discussions. L’une des parties importantes de cette rencontre a été la signature d’un accord de financement d’un montant de 30,33 millions de dollars soit environ 19,65 milliards de FCFA pour le projet Programme d’accès à l’éducation pour tous les enfants au Mali. Le ministre de l’Économie et des Finances a laissé entendre que le développement du capital humain est un enjeu majeur pour le développement de notre pays notamment de l’accès à l’éducation et à l’amélioration de la qualité de l’enseignement qui constituent les leviers essentiels pour disposer de ressources humaines de qualité.

Le projet PACETEM couvre toutes les régions académiques du Mali : Bamako , Bougouni , Diola , Douentza, Gao , Kati , Kayes , Kidal , Koulikoro , Koutiala , Mopti , Ségou , Sikasso , et Tombouctou et cible les enfants non scolarisés en âge d’aller à l’école (7 à 12 ans). À la date du 31 mars 2019, le portefeuille actif du Mali à la BID est composé de vingt projets et programmes pour un montant total d’environ 382,686 milliards de FCFA.

Un tir d’essai transformé en une tragédie à Dioura
Dans la matinée du lundi dernier, un groupe FAMAs qui s’était détaché de la base a été surpris par des tirs d’essai qu’il considérait comme des tirs des ennemis. Sous l’effet de la panique, le groupe ouvre le feu sur une population civile et innocente. Cet incident a entraîné la mort d’une personne et de 4 blessés.

Le PM rencontre les gouverneurs de régions pour discuter du PSIRC
Dans le cadre de la mise en œuvre du plan de sécurisation intégré des régions du centre (PSIRC), le Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maïga, a réuni autour d’une table les membres du gouvernement et les gouverneurs des régions de Mopti et Ségou. L’objectif de ladite réunion était d’examiner les actions qui peuvent mener à la sécurisation des personnes et de leurs biens. À ses dires, il a instruit aux membres du gouvernement d’accélérer la mise en œuvre du PSIRC pour le retour rapide de la paix et de la sécurité dans les régions du centre de notre pays.

Coupure d’un conducteur de la ligne haute tension Mali-Cote d’Ivoire
L’EDM-sa, à travers un communiqué le lundi dernier, a fait comprendre les raisons des coupures intempestives qui surviennent couramment dans ces deux jours. Un conducteur de la ligne haute tension entre le Mali et la Côte d’Ivoire aurait été coupé suite à des explosions de roches à la dynamite réalisées par des exploitants de carrières survenus le dimanche 7 avril 2019. Ce qui est à la base, précise ce communiqué, de la forte réduction des exploitations d’électricité sur la ligne 225kv. Les perturbations que cet incident a provoquées dans la fourniture d’électricité notamment concernent les villes de Bamako, Fana, Sikasso, Koutiala, Ségou, Koulikoro, Markala ainsi que Niono. Les équipes techniques de la compagnie ivoirienne d’électricité sont à pied d’œuvre afin de normaliser la situation, conclut ledit communiqué.

Le ministre Yaya Sangaré attendu à Kayes ce mercredi pour la grande conférence régionale sur la migration
Dans le cadre de sa campagne régionale de sensibilisation sur les risques et dangers de la migration irrégulière, le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration africaine en compagnie du Projet Migration AECID a tenu corrélativement ce lundi 8 avril 2019 deux conférences de sensibilisation dans la région de Kayes, notamment dans les villes de Bafoulabé et Sadiola, précise un communiqué sur la page Facebook du Gouvernement.

En effet, les objectifs de ces conférences sont entre autres : la sensibilisation des populations sur les risques et dangers liés à la migration irrégulière, sensibiliser les communautés locales sur les avantages de la migration légale, le partage de la vision de l’État sur la gouvernance des migrations, la sensibilisation de jeunes ainsi que leurs parents pour la mise en valeur des ressources locales tout en incitant la diaspora à l’investissement productif, la présentation de dispositifs d’accompagnement de l’État et de ses partenaires dans le domaine de la migration tout en s’imprégnant des conditions des sites d’installation de migrants de retour ainsi que leurs entreprises locales, lit-on sur ledit communiqué.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here