La MINUSMA Offre deux Moulins des Femmes de Tessalit

Le 09 avril dernier, la MINUSMA a offert deux moulins aux femmes des quartiers Amachache et Ahamboubar, à Tessalit. D’un coût de plus de 13,6 millions de FCFA, cet appui entre dans le cadre des Projets à Impact Rapide, dont le but est de contribuer au retour de la paix au Mali.

À Tessalit, les conditions de travail des femmes de cette localité située à 240 km au nord-ouest de Kidal, n’ont pas connu de changements majeurs au cours des dernières décennies. Par exemple, pour moudre le grain nécessaire à l’alimentation quotidienne de leurs familles, elles ont toujours recours à des outils rudimentaires ; ce qui rend leur travail long et pénible. C’est pour y remédier et contribuer ainsi au retour de la paix, que la MINUSMA a mis à leur disposition ce matériel.

D’un coût de plus de 13, 6 millions de FCFA (exactement 13 639 500 Francs CFA), les deux moulins leur ont été remis par le Bureau régional de la Mission onusienne à Kidal, à travers sa Division des Affaires Civiles. En situation d’extrême pauvreté, les femmes de Tessalit, sont le plus souvent, tenues à l’écart de la gestion des affaires publiques, mais ne baissent pas les bras pour autant. Elles cherchent aujourd’hui à mieux faire face aux contingences de leur vie quotidienne, marquées par l’absence d’organisation au sein de leurs regroupements et associations, le chômage et l’insécurité. De plus, l’absence de structures gouvernementales et de partenaires humanitaires dans cette zone déshéritée, ne permettent pas aux femmes de faire face à leur situation de précarité. Ainsi, la construction des locaux et l’installation de deux moulins dans les quartiers d’Amachache et d’Ahamboubar permettront aux 600 femmes bénéficiaires du projet, d’avoir de nouvelles sources de revenus, mais également d’alléger considérablement leurs travaux domestiques. Dans sa mise en œuvre, le projet prévoit la prise en charge par la MINUSMA, du meunier et du carburant pour le fonctionnement des moulins durant trois mois.

Au cours de la cérémonie de réception des deux moulins, Mme Ziniba Walet Idoual porte-parole des femmes de l’association TIDAWT, a assuré les représentants de la Mission onusienne, de l’engagement de son groupement à veiller à la coordination et au suivi des activités de chaque quartier pour une « durabilité du projet. » Le Chef du Bureau de la MINUSMA à Kidal Christophe Sivillon, a félicité, les autorités locales pour le rôle qu’elles ont joué dans la facilitation de cette initiative.

Il a également rappelé qu’à Tessalit, tout comme à travers le Mali, les projets à impact rapide (QIP) de la MINUSMA constituent un moyen important de contribuer au retour de la paix et de la stabilité. En plus de leur capacité à générer des sources de revenus pour les bénéficiaires, les QIP permettent de recréer des liens socio-professionnels ; toutes choses qui participent de matière significative au relèvement socioéconomique des communautés locales.

Parallèlement à ce lancement, la délégation a échangé avec les membres de la société civile (les associations féminines et les organisations des jeunes) sur les avancées et difficultés enregistrées dans la mise en œuvre des principaux besoins (eau, électricité, activités génératrices de revenus) et surtout de trouver les voies et moyens en vue d’améliorer le partenariat. Au cours de cette rencontre, les communautés de Tessalit ont apprécié les efforts de la Mission onusienne au Mali envers elles, et ce, à travers tous les projets réalisés dans toute la région de Kidal.

MINUSMA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here