Réformes politiques et institutionnelles : Bokary TRETA appelle à la tenue d’un grand forum

3

Pour le renforcement de la cohésion au sein du parti et la promotion du dialogue politique et social, le parti présidentiel (Rassemblement Pour le Mali) a rassemblé ses cadres, militants et élus ce samedi 6 avril 2019 au Centre international de conférence de Bamako. C’était sous la présidence du Dr Bokary TRETA, président du parti RPM.

C’est la deuxième fois que le RPM se réunit autour des questions importantes du parti et de la nation. Après la première assise tenue les 5 et 6 mai 2018 qui s’est attelée sur l’organisation des élections présidentielles et avait défini la position du parti auxdites élections, le parti aux affaires du pays s’est encore réuni autour des sujets d’intérêts national, ce week-end.

Durant deux jours, les discutions ont porté sur la vie du parti, les réformes politiques et institutionnelles et l’état de la nation.

De prime abord, le président du RPM, le Dr Bokary TRETA, s’est prononcé sur la vie du parti. Selon lui, le RPM reste un parti dynamique. Ce dynamisme, poursuit-il, se reflète dans l’animation de l’organe dirigeant qu’est le BPN approuvé à l’intérieur comme à l’extérieur.

Par ailleurs, monsieur TRETA reconnait que quelques fils de coton ont échappé au tisserand. Ce qui a valu le départ de certains cadres aux profits d’autres partis. « Ces départs, en grande partie ont été motivés par le fait que les militants n’ont pas renouvelé leur confiance en ces cadres qui finalement ont perdu leur mandat à l’occasion des conférences d’investiture en vue des élections législatives reportées de novembre 2018 », a expliqué le président TRETA. Toutefois, le parti reste ouvert et disponible à accueillir le retour des camarades qui le désirent, affirme le président TRETA.

Par rapport à la réforme de la constitution, TRETA rappelle qu’elle est l’une des mesures prioritaires qui constitue un préalable aux grandes réformes institutionnelles et politiques et à la tenue des élections législatives, locales, régionales et sénatoriales.

Pour l’aboutissement de l’adoption de cette réforme dont le processus est déjà en cours, monsieur TRETA invite les partis politiques de la majorité comme de l’opposition à un grand forum afin de se mettre d’accord autour de certains préalables.

Oumar SANOGO

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here