Les Maliens rattrapés par les vérités de GMT et AOK

5

En effet suite à leurs décisions d’éloigner les religieux de la politique de la gestion des affaires publiques de l’Etat, Général Moussa Traoré et Alpha Oumar Konaré avaient été traités de tous les maux de la terre et subi toutes sortes de dénigrements et de diffamations jusqu’à les traiter de mécréants. A l’époque les adversaires de ces deux présidents de la république ont pu intoxiquer la majorité analphabète des maliens pour faire croire qu’ils sont contre l’islam alors qu’il existait des mosquées partout dans le pays et mieux GMT et AOK ont été toujours présents à la grande mosquée lors des fêtes religieuses musulmanes. Mieux encore, GMT fermait tous les bars et maquis et interdisait la vente des boissons alcoolisées publiquement par respect au mois de Carême. On se rappelle encore des interdictions incessantes faite à Cherif Ousmane Madani Haidara à faire des prêches enflammés lors des différents Maoulouds à Bamako. Ce qui obligeait le natif de Tamani à a se rendre à Mopti pour tenir ses prêches. D’ailleurs Ançar a été créé dans la capitale de la Venise malienne pour soutenir Ousmane Madani Haidara dans ses moments difficiles et tumultueux avec le pouvoir d’alors de GMT. A titre de rappel GMT et AOK avaient toujours dit et redit que la politique et la religion ne vont pas de pair. Et que si jamais ces religieux musulmans venaient à s’immixer dans la politique, le pouvoir politique risque de se faire substituer par le pouvoir religieux. Ce qui est en passe de se produire en témoigne la marche du 5 Avril dernier.
Moussa Bamba

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here