Mme Traoré Oumou Traoré: Capitaine de l’industrie de transformation des produits locaux

9

 L’analyse du parcours de Mme Traoré Oumou Traoré relève une évidence : la soif d’apprendre, l’ambition de réussir.

Métisse d’origine de culture bambara/sonrhaï, elle a été élevée par les Diakité de la chefferie du Banimonotié à Bougouni, elle a une grande connaissance du milieu rural pour avoir participé et contribué à toutes les étapes des activités de transformation agricoles liés à la vie quotidienne de la femme : travaux champêtres, cueillette de néré, ramassage de noix de karité et battage du riz, du fonio, égrenage et filage manuel du coton, jardinage et bien d’autres tâches ménagères.

Sous la houlette de sa grand-mère, Oumou Traoré prend pour la première fois le chemin de l’école en octobre 1970. C’est après avoir décroché les deux parties du baccalauréat en 1985 qu’elle rejoint Bamako pour ses études supérieures.

Orientée à l’Ecole des hautes études pratiques, elle décroche en 1987 un DUTS en gestion d’entreprise et d’administration. Elle fait ses premières armes en 1988 dans le secteur privé, notamment à la Société des brasseries du Mali (Bramali) et ne tarde pas à intégrer le Système des Nations unies (Unicef, Pnud).

Un an plus tard elle créé sa première entreprise artisanale informelle : un atelier de teinture de tissus à base de coton en bazin ou léger, qu’elle exporte sur commande à travers son carnet d’adresses, dans le pays de l’Uémoa et en France. Sa démarche et ses expériences professionnelles lui ouvrent les portes du perfectionnement de son leadership managérial, à travers son admission à la Sorbonne et à l’IFG de Paris en France dans un programme MBA de haut niveau international.

En juillet 2003, Mme Traoré Oumou Traoré crée sa deuxième entreprise formelle : Technapro-Services. C’est le début d’une ascension qui culmine avec la création, en 2006 de sa troisième entreprise : le Restaurant de la Vieille Marmite, une entreprise de type PMI-PME spécialisé dans la transformation et réalisations de mets à travers produits alimentaires locaux. Elle conduit cette expérience originale avec des coopératives et groupements de femmes.

Dans le souci de partager son expérience saluée et reconnue à l’international, Mme Traoré Oumou Traoré met en place un partenariat avec l’Etat malien, une école dédiée au corps de métier dans lequel elle s’est engagée comme pionnière à organiser et adapter aux nouvelles techniques et visions de développement partagé dans la démarche “Qualité”. C’est-à-dire les Industries de restauration. Son ambition est de promouvoir et valoriser les mets locaux à travers les services et produits d’une restauration à thème dans la transformation alimentaire.

L’expertise de Mme Traoré Oumou Traoré lui vaut d’être consultante pour des ONG, les élus des collectivités décentralisées et les établissements publics engagés dans la promotion de l’entreprenariat féminin pour le développement en ciblant les coopératives et groupements de femmes et jeunes du milieu rural. Ainsi elle a été consultante de l’Apej dans l’encadrement des filles exploitantes des kiosques à nourriture du projet Guasanu (2011).

En 2014, elle est aussi sollicitée par la SNV, une ONG néerlandaise, dans le cadre de son projet pilote d’appui aux collectivités décentralisées. A ce titre, Mme Traoré Oumou Traoré a formé des cuisinières sur l’amélioration, la variation et les règles d’hygiène dans la gestion des cantines scolaires de Massantola, dans le cercle de Kolokani.

Mme Traoré Oumou Traoré est auréolée de nombreuses distinctions dans le concept de Démarche-Qualité, entre autres on peut citer le premier prix femme entrepreneure de l’année en mars 2011, la première place du Prix malien de qualité (PMQ) en 2012, le trophée Award “International Star for Quality” reçu en 2014 .Ce prix a fait d’elle l’ambassadrice de la Démarche Qualité à travers le monde pour véhiculer le concept des Normes internationales TQM-QC-100 de Business Initiatives Directions Group.

Grande militante de la société civile malienne, elle la présidente de l’Association des femmes professionnelles des métiers de la transformation (Afpromer), elle est également membre du Conseil consultatif de la société civile auprès de ONU-Femmes/Mali. Elle a participé à cet effet à plusieurs rencontres nationales et internationales sur les questions Genre & Développé.

Mme Traoré Oumou Traoré est âgée de 56 ans et a 3 enfants.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here