Financement de l’Agriculture au Mali : Le Groupe BCP de la Banque Atlantique au soutien de l’Etat malien

6

A la faveur d’un forum économique ouvert le vendredi 12 avril à l’hôtel Sheraton, le Groupe Banque Centrale Populaire du Maroc et sa filiale Banque Mali ont réuni les acteurs étatiques ainsi que ceux du privé intervenant dans le développement du secteur agricole pour réfléchir sur les défis de financement de l’agriculture au Mali.

« Défis de financement des chaines de valeur agricoles » ; tel est le thème retenu à cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre des ambitions de croissance en Afrique Subsaharienne du groupe Banque Centrale Populaire du Maroc (BCP), lequel entend ainsi renforcer sa présence au Mali afin d’accompagner de manière efficiente, l’élan de développement imprimé par l’Etat Malien.

La cérémonie d’ouverture de ce forum qui a enregistré la présence de plusieurs membres du Gouvernement notamment les ministres de l’Elevage et de la pêche, de la solidarité et de l’action humanitaire, de l’Economie numérique et de la Communication etc., a été marquée par deux temps forts : la présentation du Groupe BCP et les mots de bienvenue de son Directeur Général.

Selon une vidéo projetée d’entrée de jeu, le Groupe BCP, l’une des premières institutions bancaires du Maroc, est dans le Top Ten des banques africaines en termes de taille de bilan. Il tire sa force de ses valeurs de solidarité, de mutualité et de son organisation unique au Maroc. Le Groupe est composé de 9 Banques Populaires Régionales (BPR) à vocation coopérative ; de la Banque Centrale Populaire (BCP), organe central du Groupe sous la forme de société anonyme cotée en Bourse ; ainsi que de filiales spécialisées, de fondations et de banques et représentations à l’étranger. Le Groupe BCP est présent dans 12 pays africains et 13 autres pays dans le reste du monde.

Dans l’espace UEMOA, la BCP s’appuie fortement sur Banque Atlantique pour construire le premier groupe bancaire panafricain, solidaire et ancré localement.

Cette notion de solidarité renvoie à l’engagement du Groupe aux côtés des pays africains pour le financement des grands projets d’infrastructure et le développement de l’inclusion sociale et financière, tout en renforçant le lien entre la diaspora africaine dans le monde et les pays d’origine.

Elle illustre aussi le lien fort existant entre le Groupe et ses différentes filiales pour une meilleure résilience dans la durée.

Dans son intervention, le DG du Groupe BCP a justifié la tenue du forum par le lancement d’une réflexion structurante pour l’Afrique en général et le Mali en particulier. Pour le cas du Mali, M. Kamal Mokdat puisque c’est de lui qu’il s’agit, a estimé que les retombées du forum se doivent de contribuer à satisfaire les besoins de l’Etat, d’appuyer le secteur privé notamment les PME, les start up, les entreprises innovantes ainsi que d’accompagner les populations à travers la microfinance. « Vous pouvez compter sur nous comme un partenaire privilégié » a laissé entendre le DG du Groupe BCP à l’endroit des membres du Gouvernement présents pour la circonstance et des PDG d’entreprises opérant au Mali.

André SEGBEDJI/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here