Mali: le Premier ministre sur la sellette

Une motion de censure visant Soumeylou Boubèye Maïga a été déposée à l'Assemblée ce mercredi 17 avril, avec à la manœuvre le groupe parlementaire de l'opposition, mais aussi celui du RPM, le parti présidentiel.
Cette motion est portée par plus d'une centaine de députés, soit une large majorité des 147 élus de l'Assemblée. La prochaine étape est maintenant le vote qui, selon les délais réglementaires, aura lieu vendredi 19 avril.

Tous ceux qui ont signé vont-ils voter ? Ces 48h vont être capitales pour le camp du Premier ministre pour tenter de renverser la tendance. Dans le camp du RPM, on estime qu'il n'y a aucun échappatoire pour Soumeylou Boubèye Maïga car, une fois n'est pas coutume, les députés de l'opposition et de la majorité font bloc.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here