Calamité Isac

L’élu de Kolondièba, Oumar Mariko, interdit de parole à l’Assemblée nationale. Face aux crises intercommunautaires grandissantes dans le centre et au sud du Mali, l’Assemblée nationale a interpellé, le mercredi 03 avril, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Gal. Salif Traoré. Au cours de cette séance, le député de Kolondièba, Dr. Oumar Mariko, s’est vu retirer la parole par le président de l’Assemblée nationale, Issaka Sidibé. Car l’élu a entamé ses propos en indiquant que l’Assemblée nationale «souffre de légitimité». «Je dis que l’Assemblée souffre de légitimité», reprend l’honorable. «Alors vous n’avez pas droit à la parole ici», proclame le président de l’AN. L’élu a tenté d’insister, mais le refus du président était catégorique.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here