Forum d’affaires Mali-Turquie : Donner un contenu consistant aux relations économiques

Le Mali et la Turquie entretiennent de bonnes relations économiques dans divers secteurs productifs. Pour consolider les acquis de cette collaboration et dégager les perspectives au profit des économies de nos deux pays, la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM), organise, depuis hier à l’hôtel Sheraton de Bamako, un forum d’affaires entre opérateurs économiques turcs et maliens.

L’ouverture de cette rencontre, présidée par le secrétaire général du ministère du Commerce et de la Concurrence, Adama Yoro Sidibé, a enregistré la présence du président de la CCIM, Youssouf Bathily, de l’ambassadeur de la République de Turquie au Mali, Murat Mustafa Onart et d’un parterre d’hommes d’affaires maliens et turcs.

Organisée par la Chambre de commerce et d’industrie du Mali et son partenaire DEIK qui est en charge de la promotion de l’exportation des produits turcs, cette rencontre de deux jours regroupe une quinzaine d’hommes d’affaires turcs et des opérateurs économiques maliens évoluant dans les domaines de l’énergie, des télécommunications, des BTP, des équipements militaires.

Situant l’évènement dans son contexte, le président de la CCIM a expliqué que ce forum a pour but d’échanger autour des potentialités économiques du Mali et de la Turquie et de nouer, entre les opérateurs économiques de nos deux pays, des partenariats gagnant-gagnant dans divers secteurs d’activités.

Youssouf Bathily rappellera qu’après la mise en place de la grande commission mixte par les autorités maliennes et turques, il y a de cela 10 ans, les deux parties avaient passé en revue l’évolution des relations commerciales. En effet, cette commission avait relevé que les rapports entre Maliens et Turcs ne reflétaient pas les potentialités réelles qu’offrent les deux pays.

A cet effet, elles ont convenu de la prise de mesures nécessaires au développement et à la diversification de leur commerce bilatéral. Les deux parties se sont aussi engagées à encourager les relations directes entre opérateurs économiques des deux pays.

«C’est dans cet état d’esprit que la Chambre de commerce et d’industrie du Mali et le Conseil des relations économiques étrangères de Turquie (DEIK) ont signé un protocole d’accord de coopération et de partenariat, le 4 février 2015 à Istanbul, en marge de la visite en Turquie du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, du 2 au 5 février 2015», a détaillé Youssouf Bathily.

Le président de la CCIM a rappelé que cet accord entre le Mali et la Turquie vise essentiellement la promotion d’activités économiques entre les deux pays, afin de contribuer au développement de la collaboration technique, commerciale et industrielle entre les entreprises et les institutions économiques maliennes et turques. Youssouf Bathily a affirmé à ce propos que certaines activités phares ont été menées depuis la signature dudit protocole.

En termes de perspectives, il a souligné que le programme conjoint d’activités des conseils d’affaires Mali/Turquie prévoit des manifestations économiques telles que : les forums, les symposiums, les foires, les salons et des missions de rencontres spécialisées B to B de part et d’autre. «Comme nous le constatons, la coopération entre nos deux pays a le potentiel nécessaire pour devenir un bel exemple de coopération sud-sud.

Des opportunités réelles s’offrent à nos deux pays dans beaucoup de domaines tels que : le tourisme, l’agriculture, le développement des infrastructures, la santé et l’éducation, la création des petites et moyennes entreprises, la communication, la sécurité, la formation professionnelle, etc », a développé le patron du commerce malien. Et au président Bathily de plaider : «Il nous faut donc consolider les acquis et ouvrir de nouvelles perspectives afin de hisser les relations économiques entre nos deux pays à un niveau beaucoup plus élevé ».

Quant au secrétaire général du ministère du Commerce et de la Concurrence, il a, d’abord, souhaité la bienvenue au Mali à toute la délégation turque, avant de saluer l’implication du nouvel ambassadeur de la République de Turquie dans notre pays. Selon lui, le diplomate turc s’est impliqué de manière très efficace dans l’organisation de ce forum important pour le secteur privé de nos deux pays.

En outre, il a engagé les opérateurs économiques maliens à profiter davantage des opportunités d’affaires à travers les rencontres B to B. Il a invité les hommes d’affaires turcs à venir investir au Mali, afin de profiter des avantages comparatifs dont dispose le pays dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et des ressources minières.

Abdoul Karim COULIBALY

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here