Enlèvement, viol et complicité de vol… : Le prévenu acquitté pour des circonstances atténuantes

12

Sékou Keita comparaît devant les assises de Bamako, inculpé d’enlèvement de personne, de viol et de complicités de vol. À la fin des débats, il fut reconnu non-coupable et acquitté des charges. 

Courant 2017, à Sébenicoro Sékou Keita et Korotoumou filaient un parfait amour. Les deux tourtereaux décidèrent de se marier. A cet effet, Sékou charge sa promise Korotoumou de prévenir ses parents pour les démarches du mariage.

Du coup, Korotoumou en parle à son oncle adoptif. Elle lui confia qu’elle est courtisée par un homme du nom de Sékou qui veut lui demander sa main. Elle donna le numéro de son fiancé à son oncle pour l’appeler afin de commencer les pourparlers.

Quelques jours plus tard, L’oncle de la fille appelle le fiancé en question. Il l’invite à venir pour les premiers contacts afin de découvrir le jeune homme. Il s’avère que le jeune Sékou est orpailleur de son état, âgé de 26 ans, célibataire sans enfant. À l’issue des débats, l’oncle demande au jeune de lui accorder un certain temps afin de concerter les autres membres de la famille. Sékou se retire et part attendre tranquillement.

Après quelques semaines, l’oncle de Korotoumou, rappelle le jeune Sékou et l’informe de la décision familiale concernant le mariage. La famille dit non à votre mariage avec la fille. Elle prétend que Korotoumou devrait continuer ses études avant tout mariage, a annoncé l’oncle au jeune Sékou. Et après, l’oncle de Korotoumou a instruit au jeune d’arrêter toute relation avec sa nièce.

Quelques jours, Korotoumou disparaît de la famille. En plus on remarque la disparition de plusieurs sommes d’argent et des objets de valeurs.

L’oncle se met alors à sa recherche. Ce qui le conduit à convoquer Sékou à la police. Sékou n’a pu être retenu ce jour. A la suite de cette interpellation policière, Sékou se taille dans la nature.

Une vingtaine de jours après, l’oncle de Korotoumou est informé par la famille de Sékou que leur fils est venu avec sa fille dans leur maison à Kayes. Des pourparlers ont eu lieu entre les deux familles du couple qui ont amené Sékou à revenir avec Korotoumou à Bamako. Sékou a été appréhendé à son retour et mis à la disposition de la justice.

À la barre, l’accusé reconnaît les faits. Son avocat tourne l’événement en comédie et estime que son client a juste eu tort d’être pauvre. Si mon client avait été avocat ou juge, on ne lui aurait pas refusé la fille. La famille a refusé à la fille un mariage qu’elle voulait et elle a décidé de partir avec son amoureux, a dit l’avocat avant de demander l’acquittement pur et simple de son client.

Après la réquisition du parquet avec en toile de fond des circonstances atténuantes, la souveraine Cour d’assises a reconnu Sékou non coupable et l’a acquitté.

Koureichy Cissé 

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here