Pour fraude à grande échelle au détriment du trésor public : Le PDG de Yara Oil, Mamadou Yara, bientôt interpellé !

Le Président Directeur Général de Yara Oil, Mamadou Yaranangoré plus connu sous l’appellation de Madou Yara, ne dort plus que d’un œil depuis qu’il a fleuré que plusieurs enquêteurs de services publics sont à ses trousses pour fraude massive dans l’exécution d’un contrat de livraison de carburant qui lie sa société à l’usine de cimenterie «Diamond Cement Mali SA» située à Diamou dans la région de Kayes. Le fils du puissant Babou Yara abuse des exonérations dont il bénéficie en détournant les produits destinés à Diamond afin de vendre en TTC. Ce qui est un manque à gagner pour le Trésor Public. Cette pratique criminelle engendre d’énormes pertes au détriment des caisses du Trésor public. D’où la diligence d’enquêtes qui devront bientôt conduire Mamadou Yara en prison. Infailliblement !

«L’apparence trompe», a-t-on coutume d’entendre. Cet adage sied parfaitement à ce qui se passe actuellement au sein de la société YaraOil qui est en train de carotter l’Etat malien de plusieurs milliards de nos francs par des pratiques de fraude tout azimut !

D’abord à titre de rappel : YaraOil est une filiale du groupe Yara, une société de distribution d’hydrocarbures à l’échelle grand public : Super-Gasoil, lubrifiants, gaz, insecticides et liquides à freins. Son réseau de distribution possède des entrepôts de stockage ou dépôts répartis à travers le pays, et un parc de camions citerne.

Ses sources d’approvisionnement divers sont éparpillées sur la côte atlantique afin d’éviter une pénurie d’hydrocarbures: Dakar, Abidjan, Lomé, Cotonou, Nouakchott.

Le groupe a connu son temps de gloire sous le règne de son PDG fondateur, Babou Yara, qui a passé la main, depuis, à son fils Mamadou Yara. Ce dernier s’est avéré être un délinquant notoire, celui qui lèvera le masque sur son vrai visage de YaraOil. En effet, tout porte à croire que le groupe Yara a bâti sa réputation sur des pratiques qui jurent avec l’orthodoxie dans les affaires.

Le pot aux roses a été découvert dans le contrat qui lie YaraOil à la Cimenterie «DiamondCement» basée à Diamou dans la région de Kayes. Conformément à la législation malienne en la matière, la société Yara Oil bénéficie d’exonérations. Mais, Mamadou Yara a vite transformé cette mesure (incitative à l’investissement) en une source d’enrichissement illicite.

Avec la complicité d’agents des douanes, dont un certain Abdrahamane Sacko, Yara fils a créé un réseau de fraudes massives qui fait perdre aujourd’hui à l’Etat de plusieurs milliards de FCFA dans un contexte de crise financière sans précédent au Mali où les caisses du Trésor sont complètement vides. En fait, le produit destiné à Diamond Cement et qui bénéficie d’exonération est détourné pour être vendu en TTC.

Aujourd’hui, le scandale a éclaté au grand jour. Et des enquêtes seront diligentées par les services compétents afin de situer les responsabilités. Le dossier sera bientôt transmis à l’Inspection des douanes afin d’approfondir les enquêtes et situer la responsabilité.

En tout cas, selon nos informations, ces enquêtes devront conduire, sans doute, à l’arrestation et à l’incarcération de Mamadou Yara. C’est dire que dans les mois voire jours à venir, le fils du puissant Babou Yara peut se retrouver en prison.

Correspondance particulière

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here