Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur le Mali

129

Le Secrétaire général condamne l’attaque à l’engin explosif improvisé (EEI), ce matin, contre un convoi de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) sur l’axe Douentza-Boni, dans la région de Mopti. Un Casque bleu égyptien a été tué et quatre autres blessés. Les forces de la MINUSMA ont répondu, tuant un assaillant et en arrêtant huit autres.

Le Secrétaire général présente ses plus sincères condoléances à la famille de la victime ainsi qu’au gouvernement égyptien et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Secrétaire général rappelle que les attaques dirigées contre les Casques bleus des Nations Unies peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international. Il appelle les autorités maliennes à agir rapidement pour identifier les auteurs de cette attaque et les traduire en justice.

Le Secrétaire général réaffirme que de telles attaques n’affecteront pas la détermination des Nations Unies à continuer à soutenir le peuple et le Gouvernement maliens dans leur quête de paix et de stabilité.

New York, le 20 avril 2019

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here