NIORO DU SAHEL : Soumi aussi se dit prêt à faire partir IBK si…

Les propos très durs à l’encontre d’IBK continuent chez le chérif de Nioro depuis les évènements du 5 Avril. Et si on n’a pas eu grands échos de l’objet de déplacement des premiers visiteurs dont Tièblé Dramé et Oumar Mariko, les derniers ont été soigneusement enregistrés et les propos rendus publics par la cellule de communication du chérif M’ Boullé Haidara. Le dernier visiteur à la date d’aujourd’hui est le chef de file de l’opposition, Soumaila Cissé. Il a quitté les lieux le mardi 16 Avril.
A Nioro du Sahel, les derniers entretiens entre le Cherif et Soumaïla Cissé ont lieu à huit clos sur demande du visiteur qui a accompagné de Choguel Kokala Maiga. Mais avant cette retraite, beaucoup de choses ont été dites entre les deux hommes au salon. C’est ce que la cellule de communication a rapporté au public.
Le Chérif de Nioro, explique le communiqué, reste sur sa décision à renverser IBK avant la fin de son mandat. Et Soumaïla Cissé enfonce le clou : ‘‘Nous sommes déterminés si le président ne change pas son comportement sous votre respect nous utiliserons le moyen qu'il faut pour le faire partir.’’ Les commentaires sont libres, mais il faudrait tout simplement conclure que les visiteurs chez le chérif à force de lui faire plaisir, ont très peu de contrôle sur ce qu’ils doivent dire.
Choguel, quant à lui, n’a fait que rapporter les salutations de l’ancien président Moussa Traoré au chérif de Nioro.
Djibi Samaké

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here