3è congrès ordinaire du Haut conseil islamique du Mali : Sous le signe de la réconciliation et de la paix

« Réconciliation pour la paix » est le thème central du 3è congrès ordinaire du Haut conseil islamique du Mali (HCIM) dont la cérémonie d’ouverture a été présidée samedi dernier, au Centre international de conférence de Bamako (CICB), par le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta.

La rencontre de deux jours qui regroupe environ 400 participants doit examiner les textes du Haut conseil islamique du Mali; analyser et prévoir un programme d’actions dans les 5 ans à venir et mettre en place de nouveaux organes pour la faîtière.

» Nous avons voulu placer ce congrès sous le signe de la réconciliation et de la paix qui constituent aujourd’hui deux grands défis auxquels nous sommes confrontés. Le peuple malien a suffisamment de ressources, d’énergie pour pouvoir relever ces défis « , a déclaré le président du HCIM, Mahmoud Dicko lors de l’ouverture des assises.

Intervenant à son tour, le chef de l’Etat a d’abord prié pour le Mali : » Dieu de paix, Dieu de miséricorde, Dieu de justice, accorde nous la paix, la paix des coeurs, la paix des âmes. Rends nous chaque jour plus frères que la veille, rends nous toujours plus unis pour ton amour, pour la Grâce que tu as faite à ce pays « .

Le président Kéïta a également insisté sur l’entente, la cohésion et l’unité entre tous les fils du pays pour pouvoir surmonter les difficultés de l’heure, notamment le terrorisme. Assurant que la réponse sécuritaire est indispensable face au phénomène, Ibrahim Boubacar Kéïta dira que le Haut conseil islamique, conformément à sa vocation, peut et doit prendre le devant et la parole au profit de l’islam, dans l’intérêt des musulmans.

Massa SIDIBE

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here