Cameroun: Roger Milla, une légende du foot devenue roi des pavés écolos

3

Recycler du plastique pour en faire des pavés écolos, tel est le défi que s’est lancé la légende du football africain Roger Milla. Après une brillante carrière de footballeur, celui qui fut à 42 ans le plus vieux buteur en Coupe du monde, en 1994, se bat désormais contre le fléau des déchets plastiques au Cameroun.

Son palmarès sur les terrains de football affole les compteurs et sert encore de repère à la nouvelle génération de joueurs: Deux fois vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations, en 1984 et 1988, finaliste en 1986, Roger Milla a également été deux fois vainqueur de la Coupe de France, en 1980 (Monaco) et 1981 (Bastia) et finaliste du Championnat de France de D2 en 1986 avec Saint-Étienne.

Le double Ballon d’Or africain en 1976 et 1990 s’est taillé une réputation mondiale à l’occasion de la Coupe du monde. Après une première participation en 1982, quart de finaliste avec le Cameroun en 1990, une première pour une équipe africaine, Roger Milla, premier Africain à avoir disputé trois phases finales, bat un autre record durant la Coupe du monde 1994. Le 28 juin de cette année-là, en inscrivant à la 46e minute de la deuxième mi-temps le but du Cameroun face à la Russie (1-6), il est devenu à 42 ans le buteur le plus âgé de l’histoire de la Coupe du monde. Un ensemble de souvenirs indélébile pour cet homme qui a 67 ans en parle toujours avec une bonne dose d’enthousiasme.

«Ma plus grande fierté en tant que joueur demeure d’avoir foulé de nombreuses pelouses de par le monde entier et d’avoir fait le travail qu’il y avait à faire, c’est-à-dire de jouer au ballon et de marquer des buts»,confie à Sputnik Roger Milla, qui nous a reçus dans sa résidence de Yaoundé.

Après les terrains, la légende du foot camerounais et africain se consacre notamment à sa fondation Cœur d’Afrique, créée en 2005, au moment où beaucoup se seraient attendus à un projet dans le domaine du football.

«Ce n’était pas mon objectif. Vous savez qu’à ce jour, au Cameroun, tout le monde se lance dans le domaine du football, même ceux qui ne savent pas ce que c’est. Il y a des compatriotes qui ont leur centre de formation dans leurs sacoches et je ne voudrais pas rentrer dans ce méli-mélo pour ternir mon image; c’est pour cette raison que je ne me suis pas attaqué au Football.
Je me suis investi dans l’humanitaire, ceci parce que mon épouse est décédée des suites d’un accident de la route. Au départ, je caressais le rêve de prendre en charge tous les blessés de la route. Mes amis m’ont dit que les chances de réussir dans cette initiative étaient hypothétiques. C’est ainsi que l’on est descendu plus bas, pour s’occuper des enfants de la rue, des handicapés et autres nécessiteux», relate Roger Milla au micro de Sputnik.

C’est à travers sa fondation qu’il s’est lancé, en compagnie d’experts, dans le recyclage des déchets plastiques qui pullulent dans la ville de Yaoundé, la capitale du pays, et dans bien d’autres métropoles au Cameroun.

«J’ai des amis qui ont une riche expérience dans le domaine de l’écologie. Ils ont consenti à mettre leur expertise au service de la fondation. C’est pour cette raison que l’on a introduit l’écologie dans la veine de notre programme avec les différentes projections. Nous nous attelons, au quotidien, à la fabrique de pavés à base de sable et de déchets plastiques.»

Recycler les déchets plastiques et les utiliser comme liant, à la place du ciment, pour en faire des pavés écologiques, est donc l’une des principales activités de la fondation de Roger Milla. Une activité écolo doublée d’une dimension sociale, car elle permet de former et d’encadrer des jeunes désœuvrées.

«Notre ambition, c’était de donner du travail à beaucoup de jeunes nécessiteux qui n’en ont pas. Des cadres de la République ont grandement apprécié l’initiative. La plupart ne se sont arrêtés qu’à l’appréciation, malheureusement, car l’accompagnement nécessaire n’a pas suivi. Néanmoins, nous continuons de nous battre pour mettre sur pied une société qui va employer un grand nombre de jeunes Camerounais», lance-t-il, plein d’optimisme.

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here