Paix et la Cohésion Sociale : La plateforme des femmes leaders invite ses sœurs à joint à elles pour ce combat

Pour renforcer et consolider le rôle des femmes dans la stratégie de sortie de crise, une conférence débat, a été organisé dans ce sens par la plateforme des femmes leaders pour la paix et la cohésion sociale, le samedi 19 avril dernier à la Maison, sous la conduite de Mme Keita Djeneba Keita, membres de ladite plateforme, non moins présidente de l’association des veuves militaires de Kati. C’était en présence des membres de la plateforme et plusieurs acteurs de la chaine politique et acteurs mondialiste. L’objectif de la conférence est d’expliqué très concrètement, quelle devrait être la contribution des femmes dans la gestion cette crise inédite. Elle a été animée par Aminata Dramane Traoré, ancienne ministre de la Culture, actrice mondialiste.
Selon la conférencière du jour, il y a un déficit de communication et de connaissance sur les causes de la guerre au Mali. Pour elle, les femmes n’ont pas habitué à ce genre débat, elles sont habituées à des débats de partite, d’égalité entre autres. Selon la conférencière, les dirigeants du pays n’ont pas permis aux femmes de se familiarisé avec les causes externes de cette crise. Elle a révélé que les fameux bailleurs de fonds mettent de leur argents dans la guerre, n’ont pas pour la sécurité humaine, mais pour la sécurisation des intérêts de leurs entreprises ainsi que leurs frontières. Aujourd’hui, poursuit-elle, les armés qui sont au Mali, ne sont pas venus pour nous sauver, ni de nous protéger. Mais, elles sont venues dans le cadre de l’extension du capitalisme pour occuper nos terrains, a-t-elle expliquée. Avant de profité l’occasion pour déconseillé les femmes de la plateforme en colère de ne pas organiser une marche contre la France. Elle les a invités d’aller vers la bataille des idées. Selon elle, avec ça, le Mali peut gagner beaucoup dans la confrontation des idées.
En perspective, elle a suggéré une révolution pacifique des mères sociales sans la violence, ni des cases et ni des injures. Il faut juste démonter le système de la France et alliés, de déconstruire leurs thèses, a-t-elle exhorté.
Quant à Mme Keita Djénéba Keita, a invité l’ensemble des femmes de se donner la main pour la résolution définitive de cette crise qui a trop duré.
Rappelons que la plateforme pour la paix et la cohésion sociale comprend 182 associations, dont elle est représentée sur toute l’étendue du territoire nationale.
AMTouré

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here