Paysage politique: Le pôle politique de consensus s’agrandit avec l’adhésion d’une dizaine de partis

6

Plusieurs partis politiques, membres de l’alliance électorale » Ensemble Pour le Mali (EPM) » ont signé, hier, à la Maison à de la presse, la charte d’adhésion au pôle politique du consensus (PPC) lancé, il y a environ un an, par le Président du Mouvement citoyen pour l’alternance, le travail et la transparence (MC-ATT), Jeamille Bittar.

ls sont une dizaine de partis politiques se réclamant de la majorité présidentielle à avoir signé la charte du pôle politique de consensus. Il s’agit du Mouvement Populaire des Jeunes Patriotique (MPJP), le Rassemblement Démocratique (RDP), le Mouvement Citoyen pour l’Alternance, le Travail et la Transparence (MC-ATT), le Front Populaire Malien (FPM), les Forces Alternatives pour la Convergence (FAC), l’ANCA-Mali, le PPP Jama-jigi et autres.

Au terme de la signature de la charte, les responsables de ces partis ont réaffirmé » leur détermination à surmonter les divisions actuelles, qui exposent notre pays à l’éclatement et à la dispersion, à œuvrer pour la réconciliation nationale au Mali, à sauvegarder et à poursuivre des acquis démocratiques issus des idéaux de la révolution du 26 Mars1991 ».

Pour rappel, le Pôle Politique du Consensus (PPC) est un groupement de partis politiques et d’organisations de la société civile, qui a pour objectifs: » de développer et entretenir les profonds liens qui nous rattachent à nos racines et à nos valeurs traditionnelles essentiellement basées sur une gestion consensuelle des affaires publiques et politiques de la Cité ou du Pays, de renforcer la citoyenneté, le travail, l’alternance et la transparence, d’instaurer un esprit et une culture du pardon, de consolider la paix et la réconciliation nationale, de soutenir toute action de nature à préserver l’unité nationale et l’intégrité territoriale du Mali, d’œuvrer à la bonne tenue de consultations électorales régulières, libres, crédibles et transparentes… »

Les partis membres du PPC se disent opposés à la prise du pouvoir par la force et favorable au retrait de l’armée du champ politique et la subordination de l’autorité militaire à l’autorité civile. Ils se sont engagés à servir de trait-union entre la majorité présidentielle, dont ils se réclament, et l’opposition. Le Président du part MC-ATT, Jeamille Bittar a été désigné président du PPC par les présidents des partis. Ce dernier a aussitôt salué la nomination de Dr Boubou Cissé à la tête du gouvernement après consultation de la classe politique.

Siaka DIAMOUTENE

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here