Gouvernement Boubou Cissé : l’URD exige « un accord » préalable avant toute participation

Le 1er vice-président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD), le Pr Salikou Sanogo a mis en garde le président du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD). Dans une correspondance, en date du 24 avril, le Pr Sanogo prévient contre une participation « non réfléchie» du Front au prochain gouvernement du Dr Boubou Cissé.

Maliweb.net «Toute participation à un gouvernement en dehors d’un accord et d’une feuille de route solides et contraignants […] trahirait toutes nos convictions antérieures largement partagées», indique Pr Salikou Sanogo. L’URD ne digère pas la nomination du Premier ministre, «sans consultation», des partis politiques, malgré l’existence d’un «Accord politique et feuille de route». Cette nomination «unilatérale» de Boubou Cissé par le président de la République, affirme l’URD, vide le document de son sens qui est un «nécessaire rassemblement autour du Mali».

Dans sa correspondance, l’URD estime que pour parvenir à un résultat satisfaisant au bénéfice du peuple, il est important de garder l’esprit du document intitulé « Accord politique et feuille de route». Surtout, tranche le Prof Salikou Sanogo, il faut rendre ce document plus contraignant «pour éviter toute surprise désagréable». A ce stade, met en garde le 1er vice-président de l’Union pour la République et la Démocratie, le FSD ne doit pas accepter de sacrifier ses « atouts et acquis » pour participer, à tout prix, au gouvernement Dr Boubou Cissé.

Mamadou TOGOLA/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here