Mali : Bamako va lever 520 milliards de Francs CFA en 2019 pour financer son développement

Bamako a sollicité le marché financier régional pour une émission obligataire qui a permis de mobiliser 16,5 milliards de F CFA. Pour 2019, l'État malien compte mobiliser 520 milliards de F CFA via l'émission de titres publics destinés à financer des projets de développement.

« Au vu de l’évolution récente des émissions du marché financier régional, cette opération est une réussite », se félicite Siaka Samaké, chef de division Banques et Finances au Trésor public malien, interrogé par Jeune Afrique. L’émission obligataire du Mali visait en effet à lever 15 milliards F CFA sur le marché financier régional. Mais elle a finalement permis d’en récolter 57,19 milliards, soit une sursouscription de l’ordre de 381%.

Le Trésor public malien, prudent, a toutefois décidé de ne retenir que 16,5 milliards de F CFA des fonds levés « pour deux raisons principales, à savoir contenir la charge financière de l’État et respecter l’engagement des Trésors nationaux à ne pas retenir plus de 110% du montant sollicité », précise Siaka Samaké.

« Engouement des investisseurs »
C’est la seconde fois depuis début 2019 que Bamako sollicite le marché via l’émission de titres publics. Au total, les ressources ainsi mobilisées s’élèvent à 158 milliards de F CFA, dont 66 milliards de Bons du Trésor et 91,7 milliards d’obligations. Au total, selon le calendrier des émissions de titres publics établit pour 2019, Bamako vise la levée de 520 milliards F CFA d’ici à décembre prochain.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here