Modibo Sidibé sur la nomination du Premier ministre  » Il est regrettable de constater que le Président de la République n’ait pas entendu toutes les colères du pays dans toutes ses composantes « 

Après la nomination de Dr. Boubou Cissé comme Premier Ministre par le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, lundi 23 avril dernier, dans la soirée, la classe politique n’a pas tardé à réagir. Pour sa part, le Président du parti Fare Anka Wuli, Modibo Sidibé relève qu’ » il est regrettable de constater que le Président de la République n’ait pas entendu toutes les colères du pays dans toutes ses composantes « .

Dans un communiqué publié le 24 avril dernier, le parti FARE Anka Wuli déclare prendre acte de la démission du Premier Ministre Soumeylou Boubèye Maïga et de la nomination de Boubou Cissé pour lui succéder. » Nous souhaitons bonne chance et beaucoup de réussite au nouveau Premier Ministre au service du Mali « , a-t-il souhaité dans le communiqué.

Avant d’ajouter : » Nous avons espéré que le Président de la République allait considérer la situation créée par la démission du Premier Ministre comme une réelle opportunité pour engager notre pays de façon décisive et irréversible sur la voie salutaire d’un véritable processus consensuel de sortie de crise « .

Le parti FARE reste convaincu que le Mali est à la croisée des chemins : » Les périls qui nous guettent commandent instamment un sursaut patriotique de rassemblement de tous les fils et de toutes les filles du pays pour trouver une solution endogène et inclusive à la crise et ouvrir aux Maliens de l’intérieur comme à ceux de la Diaspora les chemins de l’espoir « ,a-t-il indiqué.

Notons que, le nouveau locataire de la Primature, Dr Boubou Cissé n’a pas été reçu par la direction du parti Fare Anka Wuli.

Daouda SANGARÉ

Source: l’Indépendant

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here