Produits pétroliers: 40 camions citernes du Mali s’approvisionnent «quotidiennement» à Yamoussoukro

Plus de 40 camions citernes en provenance du Mali s’approvisionnent « quotidiennement » au dépôt de la Société de gestion des stocks pétroliers de Côte d’Ivoire (GESTOCI, publique) de Yamoussoukro, selon le ministre ivoirien du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé
«Quarante et un (41) camions en provenance du Mali s’approvisionnent quotidiennement en produits pétroliers à partir de Yamoussoukro », a indiqué mercredi après-midi M. Cissé, lors d’une visite du dépôt de la GESTOCI à Yamoussoukro (centre), la capitale politique ivoirienne.

Il s’agit d’un bilan à mi-parcours du Projet d’utilisation effective du dépôt de la GESTOCI de Yamoussoukro, lancé le 10 avril 2019, pour le chargement des transporteurs de l’hinterland, notamment en provenance du Mali, a précisé M. Cissé.

Ce projet, dira-t-il, est dans sa « phase test », avant de faire observer que les discussions avec l’Etat malien ont permis de «réduire les frais de transfert du pipeline à 7,45 F Cfa/litre contre 11 F Cfa/litre » auparavant.

Le ministre ivoirien du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, a annoncé que cette phase test durera quelques semaines avant sa généralisation à l’ensemble des chargements des transporteurs de produits pétroliers des pays de l’hinterland.

« A terme, nous voulons le maximum de trafics, il faut donc que notre pays soit le plus attractif possible afin d’avoir tout le trafic en provenance du Mali », a-t-il poursuivi, affirmant « nous voulons atteindre 70 ou plus (de camions citernes) par jour ».

Plusieurs pays de l’hinterland s’approvisionnent en produits pétroliers en Côte d’Ivoire. Les camions citernes étaient obligés de se rendre à Abidjan pour s’approvisionner. Ce projet se veut une alternative qui permette de fournir de l’hydrocarbure aux camions via un pipeline reliant Abidjan à Yamoussoukro.

La société pétrolière publique envisage de construire un bac de super de 20.000 m3 et un bac de gasoil de 15.000 m3, ainsi qu’une sphère de butane de 2.000 tonnes et d’étendre son système de vidéosurveillance et le parking courte durée, a relevé son directeur général Ibrahim Doumbia.

Ce projet vise par ailleurs à désengorger les stations pétrolières dans la zone portuaire d’Abidjan, tout en réduisant les pertes de temps aux camions citernes en provenance des pays de l’hinterland. En outre, cela devrait permettre de fluidifier le trafic à Abidjan.

La plateforme de stockage de la GESTOCI à Yamoussoukro a été créée en 1983. Elle s’étend sur une superficie de 67 hectares et comprend une capacité de 62.000 m3 de gasoil, de pétrole et de super. A travers ce projet, la Côte d'Ivoire projette aussi d’être un hub pétrolier régional.

AP/ls/APA

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here