Solidarité avec les victimes de conflits au Mali : L’Association des femmes des camps offre 80 millions F Cfa aux veuves de militaires

La place d’armes du 34e Bataillon du Génie militaire a servi de cadre, le jeudi 18 avril 2019, à la remise d’un chèque géant de 80 millions Fcfa offert par l’Association des femmes des camps militaires aux veuves des militaires et paramilitaires tombés sur le champ d’honneur pour la défense de la patrie. La cérémonie était placée sous la présidence de l’épouse du président de la République, Mme Kéita Aminata Maïga, accompagnée du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, et de la marraine de l’Association des femmes des camps, Mme Diawara Nabou Diawara.

La remise du chèque géant de 80 millions F CFA aux veuves des militaires et paramilitaires tombés au champ de l’honneur est une marque de solidarité en leur faveur. Et ce geste a pour objectif de permettre à ces veuves de mener des activités génératrices de revenus en vue d’assurer leur autonomisation financière. Les fonds ont été récoltés le 30 avril 2018 au cours d’une soirée de bienfaisance organisée par l’Association des femmes des camps sur l’initiative de sa marraine, Mme Diawara Nabou Diawara, en partenariat avec M7 TV. Au cours de ce téléthon, de généreux donateurs ont mis la main à la poche. Ce qui a permis de collecter 67 millions Fcfa, une somme complétée à 80 millions Fcfa par l’état-major général des Armées.

Avant la remise du chèque géant, la présidente de l’Association des femmes des camps, Mme Nantoumé Fatoumata Doumbia, a tenu à saluer cette belle initiative de remise de chèque qui, à ses dires, vient en appui aux efforts déjà consentis par le pays en faveur des veuves des militaires et paramilitaires. “Il est acquis que la solidarité constitue l’un des fondements essentiels de la société malienne, l’une des conditions primordiales de son progrès et de l’épanouissement de chacun. Ce fond qui sera mis à notre disposition, servira à la construction d’un centre multifonctionnel et au financement des activités génératrices de revenus”, a-t-elle dit. Elle a adressé ses salutations aux autorités maliennes et à la Première dame du Mali, présidente de l’ONG “Agir”, Mme Kéita Aminata Maïga, et aux personnes de bonne volonté qui ont toujours accompagné la Direction du service social des Armées dans sa mission de promotion et de protection des militaires et de leurs familles.

“Madame la Marraine de l’Association des femmes des camps, en initiant cette œuvre, vous avez choisi d’apprendre aux veuves des militaires et paramilitaires à pêcher plutôt que de leur tendre le poisson. Avec cette aide, vous venez de créer une véritable cohésion sociale autour d’une cause noble”, a-t-elle prononcé. Au nom de ses sœurs veuves, elle a pris l’engagement que le fonds sera judicieusement utilisé. “Je sais que vos nouvelles activités génératrices de revenus vous permettront de soutenir vos familles et d’être financièrement autonomes et épanouies. Vous êtes des femmes battantes et j’ai foi en vos potentiels et en vos capacités”, a-t-elle affirmé. Elle a remercié la Directrice du service social des Armées, Colonel Samaké Mariétou Dembélé qui, selon elle, a tout mis en œuvre pour jouer sa partition dans l’amélioration des conditions de vie des veuves et orphelins des militaires et paramilitaires. Elle a lancé un appel aux Maliens à poursuivre leur accompagnement des veuves dans un esprit d’entraide et de solidarité.

Au nom de ses sœurs veuves, Mme Traoré Mariam Koné (porte-parole des veuves) a remercié les généreux donateurs pour avoir fait parler leur cœur en faveur des veuves des militaires et paramilitaires tombés au champ d’honneur. Elle a fait des bénédictions au pays, aux disparus et à tous ceux qui sont tombés au champ de bataille pour la défense de la patrie. “Nous ne pouvons pas oublier les gestes de solidarité des généreux donateurs en faveur des veuves et des orphelins des militaires et paramilitaires morts pour la défense de notre pays. Avec vos dons, nous avons été soulagées de la mort de nos maris. Après la mort de nos maris, vous nous avez soutenus à hauteur de souhait. Nous sommes comblées aujourd’hui, nous sommes honorées. Nous savons aujourd’hui que nos maris ne sont pas morts inutilement. Vous avez montré que nos maris sont morts pour la patrie. Que leur âme repose en paix. C’est Dieu seul qui peut vous récompenser. Nous souhaitons la paix au Mali. Nous comptons encore sur la solidarité nationale”, a-t-elle déclaré.

Le million du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne

A la cérémonie, le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Amadou Koïta, a fait parler son cœur en offrant un million Fcfa. Ce qui a complété la cagnotte à 81 millions Fcfa. Ce geste du ministre Koïta a été amplement applaudi par les veuves qui étaient très nombreuses à la cérémonie.

La remise symbolique du chèque géant par Mme Kéita Aminata Maïga à la Directrice du service social des Armées qui, à son tour, l’a remis à la présidente de l’Association des femmes des camps, a mis fin à la cérémonie.

 Siaka DOUMBIA

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here