La MINUSMA « ne sert à rien », selon Alpha Condé

Le président guinéen Alpha Condé, a affirmé vendredi à Abidjan que la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) « ne sert à rien », car elle « ne peut régler le problème » sécuritaire de ce pays, réclamant que les fonds alloués à la force onusienne soient versés aux forces africaines, au deuxième jour de sa visite de 72 heures en Côte d’Ivoire.
« Ce que nous demandons à nos partenaires, c’est de nous accompagner, mais cet accompagnement ne vient pas. On a promis 400 millions d’euros (262,4 millards de FCFA) au G5 sahel, jusqu’aujourd’hui je ne crois pas qu’ils aient reçu la moitié (des fonds). Pendant ce temps, il y a plus d’un milliard (de dollars, 588 milliards de FCFA) qui est dépensé pour la Minusma qui ne sert à rien », a dit M. Condé, lors d’un déjeuner offert en son honneur.

Assurant que « seuls les Africains peuvent se battre (en) Afrique », il a estimé que « la Minusma ne peut régler les problèmes au Mali » et qu’on ne peut parler de « maintien de la paix quand on est en guerre », après avoir été élevé au rang de Grand-croix de l’Ordre national ivoirien.

« Pourquoi voulez-vous qu’un Bangladais vienne mourir à Bamako? Ce n’est pas son pays ! (…) Au lieu de nous amener des Bangladais, qu’ils (les partenaires internationaux) nous amènent les moyens qu’ils donnent à la Minusma pour que nous puissions nous battre, parce que tous nos pays sont menacés aujourd’hui », a poursuivi le président guinéen dans son allocution.
Alpha Condé a par ailleurs plaidé pour un accompagnement des « partenaires » internationaux, « au niveau des renseignements (et) des équipements » des forces africaines.
La Guinée et la Côte d’Ivoire font partie des dizaines de pays dont les contingents sont présents sur le sol malien dans le cadre des opérations de la MINUSMA.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé l’envoi d’un « bataillon de 650 soldats » pour renforcer l’effectif de plus de 15.000 militaires et policiers de cette mission onusienne créée en 2013 pour le maintien de la paix au Mali, en proie à des attaques terroristes depuis la crise de 2012.

MYA

Source: ALERTE INFO

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here