ADP-Maliba : La fin de la récréation !

En fin, le verdict du tribunal de la commune III est tombé hier, lundi 29 avril 2019 et la caducité du mandat de l’honorable Amadou Thiam à la présidence Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) a été confirmé. Cela met ainsi fin à la récréation que connait le parti depuis des semaines. Amadou Thiam est maintenant out, c’est Aliou Diallo, le président d’honneur, qui est chargé de convoquer et d’organiser le Congrès du parti.

Au Mali, le ridicule ne tue plus. Amadou Thiam, puisque c’est de lui qu’il s’agit est, depuis des semaines, en train de briser sa carrière politique pour des raisons non encore connues. Il se ridiculise par des communiqués qui sont contredits par les responsables du parti, dont le président d’honneur, Aliou Diallo. La vision de l’honorable Amadou Thiam et de son secrétaire général, Sory Ibrahim Traoré n’est pas partagée par les responsables du parti. Cela est l’une des raisons de leur éviction de la tête du parti en plus de la fin de leur mandat. Le communiqué officiel a été fait dans ce sens.

La réaction honteuse de Amadou Thiam sur Africable

Le dimanche 28 avril 2019, Cheick Oumar Diallo, un proche collaborateur de Aliou Diallo était invité au ‘’débat politique’’ de Africable au nom de l’ADP-Mali. L’honorable Thiam surprend les Maliens à travers sa réaction peu orthodoxe contredisant la position du représentant du parti. Aussi, oubliant qu’il n’est plus président de l’ADP-Maliba, le député élu en commune V du district de Bamako fait croire que le parti n’a pas envoyé un représentant à l’Africable pour le débat politique. Selon un membre du parti que nous avons contacté, cette déclaration n’engage qu’Amadou Thiam, lui seul. En effet, dans sa déclaration, l’honorable Amadou fait croire que le parti ADP-Maliba s’est engagé, après les élections présidentielles, à un rapprochement constructif avec le pouvoir. Chose que dément notre interlocuteur avant de préciser : « Si cela est fait, il s’est engagé tout seul ; ce n’est pas le parti ».

Parlant du démenti de l’honorable Amadou Thiam sur la participation de Cheick Oumar Diallo au débat politique de Africable, l’intéressé n’a pas été tendre avec le député élu en commune V. « Depuis leur éviction de la tête du parti par les membres, ils n’ont pas mis pied au siège. Ils n’osent même pas s’y rendre. Ils n’ont pas fait une déclaration publique », laisse-t-il entendre.

Selon Cheick Oumar Diallo, il a échangé avec tous les responsables du parti après son passage à la télévision et tous ont apprécié la position du parti qu’il a défendue.

L’honorable Amadou Thiam a raté une belle occasion de se taire en faisant cette déclaration à travers laquelle il s’est ridiculisé. Ce qui est bizarre, lui qui se dit président du parti, depuis son éviction, aucun membre du bureau n’a fait une déclaration officielle pour le soutenir si ce n’est son secrétaire général, Sory Ibrahim Traoré. Son autorité aurait pu être reconnue s’il avait pu interdire COD d’intervenir au nom du parti, mais vain. Avec cette déclaration, il s’est non seulement ridiculisé parce que lui qui se dit président, sa consigne n’a pas été respectée, mais il a brisé sa carrière politique, car il ne peut plus être le président de ce parti.

La justice confirme la caducité du Mandat de l’honorable Amadou Thiam et autorise le Président Aliou Diallo à convoquer et à organiser le Congrès du parti

La justice a mis fin à la récréation créée par le refus de l’honorable Amadou Thiam de céder le poste de président du parti ADP-Maliba malgré la fin de son mandat. En effet, dans un communiqué publié hier, lundi 29 avril 2019, le président d’honneur du parti, Aliou Diallo, a laissé entendre que le Tribunal de la Commune 3 de Bamako a rendu sa décision dans la procédure judiciaire engagée en vue de faire reconnaître la caducité du mandat du Comité exécutif sortant. « Le parti informe l’opinion nationale et internationale que le juge de la Commune 3 a prononcé la caducité du mandat du Comité exécutif sortant diriger par Monsieur Amadou Thiam et autorise le Président Aliou Diallo à convoquer et organiser le Congrès du parti », lit-on dans son communiqué.

Ce verdict mettra surement fin aux multiples réactions et sorties de Amadaou Thiam sur les médias.

Boureima Guindo

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here