Construction et consolidation de la paix au Mali : La plateforme Anw s’engage

Dans le cadre de la participation à la recherche de la paix au Mali et à la sécurité au Mali, la plateforme Anw, a organisé une conférence et causerie débat sur le thème de la jeunesse et de la sécurité nationale ce samedi 27 avril 2019 à la maison de la femme et de l’enfant sis à Dar Salam. Plusieurs personnalités dont Diakité Mohamed Sory, sécurité et emploi jeune, Abdoul K. Fomba de Team Peace et le lieutenant Abdoulaye Tamboura,…étaient présentes.  

L’implication de la jeunesse dans l’instauration de la paix et de la cohésion sociale, les manipulations que subit cette couche sociale ; bref la défense de la patrie sont entre autres les points essentiels évoqués lors de cette rencontre de la plateforme Anw.

Présente pour accompagner la plateforme Anw dans cette mission, la directrice par intérim de la maison de la femme et de l’enfant a salué les initiateurs de cette activité. À la cérémonie d’ouverture, Mme Diakité a d’abord donné le ton de l’hymne national du Mali pour magnifier l’attachement de ce regroupement de jeunes à la chère patrie qui souffre sérieusement au fonds de son âme ces dernières années. Après, elle dira que ç’a été un grand honneur pour sa structure de recevoir une telle activité organisée dans la dynamique de contribuer de manière active à la prise de conscience et de l’éveil du patriotisme. Elle laisse entendre que ces multiples associations aux objectifs divers se sont donné la main, afin de faire quelque chose qui sera utile au Mali.  Loin d’être politique, confessionnelle ou en n’ayant aucun caractère discriminatoire basé sur le genre, l’ethnie et la race, la plate-forme Anw a su poser, selon elle, les jalons d’une jeunesse consciente des défis majeurs de l’instant.   Quant au président de la plate-forme Anw, Mahamadou Kouyaté, il fait un rappel des besoins urgents  ayant conduit à la création de cette plateforme pour après signaler sa mission principale qui n’est autre que l’instauration de plus de jeunes et de femmes dans les postes de responsabilité et les  instances de prises de décision au Mali. Au-delà de ça, M. Kouyaté dira que son organisation s’est donné également comme mission de prendre part à toute problématique concernant la vie de la nation comme cette conférence débattue par les professionnels de la sécurité et de la paix dans le but de situer le rôle de la population, voire de la jeunesse dans la consolidation de la paix et de la cohésion sociale. À le croire, il est très important de récupérer cette jeunesse qui, compte tenu de sa force physique, est souvent manipulée à la fois comme bourreau et victime dans des   guerres souvent au profit d’autres personnes généralement très loin du théâtre des opérations. Il laisse donc entendre que ces manipulations citées  ou autres abus de la jeunesse  sont très souvent délibérément faits  par certains esprits malveillants  en vue uniquement de maintenir cette couche qui est  la plus nombreuse de la population dans le statuquo ou même de  la détourner de  l’essentiel  qui n’est autre que  la prise en main de sa destinée à travers l’éducation, la formation et autres. Après la cérémonie d’ouverture, le public a eu le privilège de partager les grandes expériences des panellistes investies depuis bien longtemps dans la mission de la paix et de la sécurité nationale. Il s’agit bien de M. Diakité Mohamed Sory, de la structure sécurité et emploi jeune, de M. Abdoul K. Fomba  de l’organisation Team Peace et du lieutenant Abdoulaye Tamboura, chef de bureau de la commune III, du secrétariat permanent de lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre et sur des thématiques importantes comme le rôle de la jeunesse dans le processus de paix et de cohésion sociale, la lutte contre la prolifération des armes légères et de petits calibres et enfin le lien de collaboration entre les forces de sécurité et la population.

ISSA DJIGUIBA

pays

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here