Le SG de la présidence de la République, Ben Barka, en guerre contre les ministres sortants

On l’a vu à l’œuvre dans le rôle qu’il abhorre le plus depuis sa sortie du gouvernement : celui de devoir rendre les décrets de nomination de ministres et de Premier ministre à la télé. Moustaph Ben Barka – il s’agit de lui – exercerait une influence très négative sur le locataire des lieux. Mais à chaque chose ses limites. Il aurait été ainsi arrêté net par son employeur et oncle, IBK, à qui il a voulu faire avaler l’amer pilule d’une équipe gouvernementale sans le moindre ministre sortant. En clair, aucun membre sortant du gouvernement Soumeylou Boubeye ne mérite à ses yeux d’y demeurer après le départ de ce dernier. Le Secrétaire général de la présidence ne manque certainement pas d’arguments au balayage excessif qu’il a suggéré à IBK, sauf que sa proposition n’a pas manqué non plus d’agacer son employeur très outré et qui ne s’est point contenté d’un refus de l’agréer. Ce faisant, IBK s’affranchit pour une fois au moins de l’influence négatif de sa famille sur ses options politiques. Quant à son Secrétaire général, il a l’air d’ignorer que le régime de son employeur est né avec des intouchables dans les gouvernements successifs.

La Rédaction

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here