Office du Niger : Les Pays-Bas prêts à débourser 3 milliards de FCFA pour le PRODEAU

Le projet pour la Productivité de l’Eau (PRODEAU) a pour objectif d’améliorer l’efficience du réseau hydraulique de l’Office du Niger. Pour sa réalisation, le délai pour finaliser son écriture est prévu pour fin juillet 2019 et la signature de la convention est envisagée pour le mois suivant, c’est-à-dire en août 2019.

La Représentation de l’Office du Niger à Bamako a servi de cadre, le 18 avril dernier, à une rencontre entre le PDG, Dr Mamadou M’Baré Coulibaly, et une Délégation de l’Ambassadeur des Pays-Bas composée du Premier Secrétaire et du Conseiller Financier. Le Président Directeur Général de l’Office du Niger était assisté pour la circonstance de son Directeur de la Gestion de l’Eau et de la Maintenance du Réseau Hydraulique, Bakui Koné.

La rencontre portait sur la suite de la formulation d’un projet sur la productivité de l’eau d’irrigation en zone Office du Niger sur financement de la Coopération Néerlandaise. Dénommé « PRODEAU », ce projet a pour objectif d’améliorer l’efficience du réseau hydraulique en mettant un accent particulier sur la dynamisation des Organisations d’Exploitants autour du Réseau Tertiaire (OERT) et sur l’entretien du réseau tertiaire.

A l’entame des échanges, le Premier Secrétaire a clarifié la position de l’Ambassade des Pays-Bas quant à l’ancrage institutionnel du PRODEAU, en soutenant que celui-ci serait mise en œuvre par l’Office du Niger. Pour cela, et conformément à ses procédures, l’Ambassade va commettre une mission d’audit de la gouvernance et de la gestion financière de l’Office du Niger.

Sur ce sujet, le Président Directeur Général a remercié l’Ambassade pour avoir opté pour un ancrage institutionnel qui « prend en compte les soucis de l’Office du Niger». Au sujet l’audit, il a rassuré de la disponibilité de son équipe technique à offrir aux futurs auditeurs le cadre approprié pour leur travail. Déjà, la Coopération Néerlandaise a engagé trois consultants pour l’élaboration des documents du projet dont les rapports seront disponibles au plus tard à la fin de ce mois d’avril.

Pour la réalisation de l’ambitieux projet, qui va coûter environ 3 milliards de FCFA à la Coopération Néerlandaise, un délai pour en finaliser l’écriture est prévu pour fin juillet 2019 tandis que la signature de la convention y afférente est envisagée pour le mois suivant.

Source : SCOM/ON

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here