Sacrifices occultes pour s’offrir une place dans le nouveau gouvernement: Les bœufs se font de plus en plus rares à Bamako

Depuis la nomination du nouveau Premier Ministre, nombreux sont les cadres qui se battent pour un poste dans le nouveau gouvernement. Et pour atteindre cet objectif, tous les moyens sont bons. C’est ainsi qu’en une semaine, après la nomination de Boubou Cissé, la vie de certains animaux tel le bœuf est menacée. Notre enquête auprès des vendeurs de bêtes a confirmé le fait. Et déjà, non seulement le prix du bœuf a connu une hausse exponentielle mais il se fait rare sur le marché.

Généralement, la superstition laisse croire que lorsqu’on vise quelque chose ou un poste spécial, il faut un rituel spécial. Et, les hommes pour obtenir ceci, ne lésinent pas non plus sur les moyens quand il s’agit de ces postes d’honneur. C’est le constat qui se dégage durant la semaine qui a suivi la nomination du Premier Ministre Boubou Cissé. Tout le monde veut se faire nommer à un poste ministériel par n’importe quelle voie. Anciens ministres comme nouveaux prétendants se bousculent chez les vendeurs de bêtes et plus spécialement le bœuf. Notre enquête auprès de ceux-ci confirme l’existence de ces pratiques. Selon un vendeur de bœuf, (…)

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here