ADP-Maliba: Vers un Congrès extraordinaire

13

Créé par l’homme d’Affaires Aliou Boubacar Diallo le parti ADP-Maliba traverse une crise, principalement entre le président de parti est son président fondateur. Après un transport de l’affaire devant le tribunal de la commune III, le parti s’apprête à organiser un congrès extraordinaire dans les prochains jours

Rien ne va plus entre les responsables de l’Alliance démocratique pour la paix (ADP-Maliba). Le président d’honneur du parti, l’homme d’affaires Alou Boubacar Diallo reprocherait à certains membres de l’équipe de l’actuel président, l’honorable Amadou Thiam d’avoir tenté de mettre le parti dans la majorité présidentielle sans le quitus de la base. Il reproche aussi à honorable Thiam d’être proche de l’ex-Premier ministre SoumeylouBoubèyeMaïga.

Le parrain du parti, le puissant chérif de Nioro ne serait d’ accord avec l’honorable Thiam sur cette lancée. Aussi le fondateur du parti a voulu reprendre les rênes de organisation en cherchant à avoir des socles juridiques. Il a saisi le tribunal de la commune III à cet effet qui a confirmé la caducité du mandat du comité exécutif (CE) arrivé à terme le 8 février 2019. Il revient à Aliou Boubacar Diallo d’organiser un nouveau congrès extraordinaire à l’issue duquel sera mis en place un nouveau comité exécutif.

Selon des sources, le fond du divorce entre ces deux hommes serait d’ordre financier. En tout état de cause l’homme d’affaires malien Aliou Boubacar Diallo compte reprendre le parti qu’il a fondé et lui donner un sang nouveau.

La grande interrogation est de savoir s’il pourra conserver les mêmes militants, car on sait qu’après toute crise au sein des partis politiques on constate des départs des militants vers d’autres formations politiques.

Apes cette première victoire pour la reprise en main de son parti, est ce que Aliou Boubacar Diallo va avoir confiance à la même équipe du comité exécutif, d’autant plus que le divorce s’est passé dans une situation tendue, jusqu’à aller devant les tribunaux. Le prochain congrès va édifier d’avantage l’opinion nationale et internationale sur la situation.

Seydou Diamoutene

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here