Arcane politique au Mali : Le LCD nait avec ses dents !

La famille politique du Mali s’est agrandie par la naissance d’un nouveau parti dénommé ‘’Les Conservateurs Démocrates (LCD)’’. Ledit parti a été lancé officiellement le samedi 27 avril 2019, à la Maison de presse de Bamako.

Après plusieurs années d’observations, d’échanges, de concertations et aussi de doutes, le parti ‘’Les Conservateurs Démocrates’’ a vu le jour grâce à la synergie d’action des hommes qui veulent faire la politique autrement afin de répondre aux aspirations du peuple malien.

« Les évènements auxquels nous assistons dans notre chère patrie nous interpellent et nous invitent à franchir le cap », a laissé entendre le président du LCD, Oumar Diallo. D’où la création de ce nouveau parti car, l’inaction ou l’indifférence au vu de tout ce qui se passe serait synonyme de trahison envers la Nation.

Pour le président Diallo, leurs prédécesseurs, les anciens partis, ont échoué. Comment comprendre après un demi-siècle d’indépendance que nous ne sommes pas toujours en mesure d’assurer le minimum vital possible aux Maliens, s’interroge-t-il. « Nous ne sommes pas bien logés, nous ne mangeons pas à notre faim dans un pays arrosé par deux grands fleuves, même la simple stabilité du ventre et le confort physique nous manquent», illustre notre orateur. S’y ajoutent les problèmes scolaires, de la justice, etc. Or, d’autres pays à nos frontières sont en train de se projeter dans un futur lointain.

Les Conservateurs Démocrates estiment que les Maliens méritent plus que ce qu’on leur offre aujourd’hui en termes de politique et de gouvernance. Pour ce faire, le parti LCD entend mener un combat sur tous les fronts pour autant de bonheur que certains de nos compatriotes partent chercher ailleurs au péril de leur vie, faute d’une offre politique meilleure. De ce fait, l’implication de tout le monde est nécessaire. C’est pourquoi le président du LCD invite les Maliens à leur rejoindre dans le tout nouveau ‘’parti d’espoir’’ pour matérialiser ce rêve qui est une obligation pour toute personne soucieuse de la construction de l’édifice national. «Soit nous allons nous battre pour changer les choses, soit nous allons disparaitre comme Nation, parce que d’autres viendront nous commander et nous dicter ce que nous devons faire sur notre propre sol», a martelé Oumar Diallo dont les prémices existent déjà par la présence de la communauté internationale sur notre sol.

Notons que « Les Conservateurs Démocrates » se veulent un parti moderne progressiste. Il est ouvert à toutes les couches sociales et de tous les âges. Son but est d’incarner un Mali nouveau dans lequel se reconnaissent toutes les communautés. Son projet de société fera l’objet d’une conférence de presse dans un futur très proche, selon Oumar Diallo, président du parti.

Oumar SANOGO

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here