Centre Malien de Promotion de la Propriété Industrielle : L’inventeur Sékou Amadou Traoré expose son savoir faire

Le mardi 30 avril 2019, une conférence de presse s’est tenue au Centre Malien de Promotion de la Propriété Industrielle (CEMAPI) sis au quartier Hamdallaye ACI 2000 de Bamako afin de présenter les brevets de Sékou Amadou Traoré, chercheur et inventeur malien. Au cours de cette conférence de presse, le chercheur Sékou Amadou Traoré a fait une démonstration expérimentale de ses inventions.

Plusieurs responsables ont pris part à cette conférence de presse dont la  Directrice du Centre Malien de Promotion de la Propriété Industrielle (CEMAPI), Mme Fatoumata Siragata Traoré,  la directrice du Bureau Malien du Droit d’Auteur, Mme Diallo Aïda Koné, du chercheur et inventeur malien Sékou Amadou Traoré et son Manager, Tingala Kouma et d’autres personnalités. Dans ses mots de bienvenue, la Directrice du Centre Malien de Promotion de la Propriété Industrielle (CEMAPI), Mme Fatoumata Siragata Traoré a fait savoir que les missions essentielles du CEMAPI est de créer des conditions favorables à la valorisation  des résultats de la recherche et à l’exploitation des inventions et innovation technologique par les entreprises nationales. Prenant la parole, le chercheur et inventeur malien Sékou Amadou Traoré, non moins professeur d’anglais a fait savoir qu’il a à son actif huit inventions qui sont entre autres : Le Condensateur aux diélectriques à Huile Lourde ; Le Ruban Conducteur de Courant Electrique ; La Pompe Manuelle à vide ; La Pompe Manuelle pour transfert de Gaz ; L’Electrolyseur à Capacité Variable ; Le connecteur de ruban conducteur de courant électrique ; La prise pour ruban conducteur de courant électrique et le Résistor à minéral. Il a souhaité à ce que ces inventions soient financées. L’une des ambitions de Sékou A Traoré est d’œuvrer pour mettre fin à l’immigration des jeunes maliens à travers ses inventions au nombre de  huit et ses publications au nombre de cinq. En outre, au cours de cette conférence de presse, le chercheur Sékou Amadou Traoré a fait une démonstration expérimentale de ses inventions. « Ma priorité est de former des élèves capables de faire des inventions », a-t-il dit. Répondant aux questions des journalistes, Mme Fatoumata S Traoré a promis que l’accompagnement du CEMAPI à l’endroit de Sékou A Traoré ne fera pas défaut. Par ailleurs, elle dira que les trois critères de brevetabilité sont la nouveauté, l’activité inventive et l’application industrielle.

A.S

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here