Fête du 1er mai 2019 : Le message d’assurance d’IBK aux travailleurs

Les travailleurs ont célébré la fête du 1er Mai partout dans le monde entier hier mercredi 1er mai 2019. En leur qualité de partenaires sociaux, au Mali les travailleurs jouent un rôle déterminant dans le processus du développement, a laissé entendre le chef d’État malien. Malgré que notre pays soit en situation de crise, les conditions de vie et de travail des travailleurs continuent à s’améliorer surtout s’agissant du personnel des forces armées, a-t-il précisé. Pour aboutir à un développement durable, explique-t-il, le dialogue social reste un défi permanent et nécessaire.

L’objectif poursuivi par le Gouvernement est de faire en sorte que tous les hommes et les femmes puissent avoir un travail décent afin d’éviter l’installation de la pauvreté dans les familles, rassure le locataire de Koulouba.

Il a saisi cette occasion pour rendre hommage aux travailleurs de tous les secteurs d’activités pour leur sens du devoir et leur attachement à la nation malienne. Cette célébration a été une opportunité avérée pour le président de la République de rendre un hommage particulier aux forces armées et de sécurité qui assurent la sécurité des personnes et de leurs biens sur tout le territoire national.

Ménaka : 11 jours de formation de 30 éléments des Forces de Sécurité du Mali
Dans le cadre de la cérémonie de clôture de la première session de formation sur la mise en œuvre de la police de Proximité le 26 avril dernier dans la salle de formation de l’Unité constituée de Police du Togo de Ménaka, 30 éléments de la Police, de la Gendarmerie et de la Garde Nationale ont participé à la formation. Elle est dispensée conjointement avec EUCAP Sahel Mali. Cette cérémonie de clôture a enregistré la présence de plusieurs personnalités notamment le Chef de Bureau de la MINUSMA à Ménaka, Francisco Osler, du Contrôleur général Odile Kantyono, du Commandant Régional d’UNPOL à Gao, du Représentant du Gouverneur de Ménaka, du Représentant du Directeur général de la Police du Mali et de plusieurs officiels maliens. En effet, la formation a été organisée par la Police des Nations Unies (UNPOL) au profit des Forces de Sécurité Maliennes (FSM) du 15 au 26 avril dernier. C’est à cet effet que le représentant des Stagiaires n’a pas caché sa satisfaction totale de tous ses collègues. Il a adressé en leur nom des remerciements appuyés aux experts formateurs d’UNPOL et d’EUCAP Sahel. De sa part, Madame le Contrôleur général, Odile Kantyono, n’a pas dissimulé sa satisfaction sur le déroulement de cette formation. Elle a convié les participants à faire bon usage des acquis pour une meilleure sécurisation des populations dans leurs localités respectives tout en mettant en relief la qualité des interventions qui ont permis des échanges fructueux sur des cas pratiques avec les Stagiaires. À noter que les Stagiaires ont été honorés et leurs certificats ont été remis par les officiels présents à l’issue de cette célébration.

Renforcement des activités associatives et les perspectives de mise en œuvre d’un projet de la Serge Betsen Academy (SBA)
Le 29 avril dernier, l’Ambassadeur du Mali aux États-Unis, Son Excellence Monsieur Mahamadou Nimaga, a reçu en audience Monsieur Serge Betsen, ancien joueur international de rugby et Fondateur de la Serge Betsen Academy (SBA) et Madame Odile Pevot, Directrice de l’association. Cette audience était centralisée sur les activités de l’Association et les perspectives de mise en œuvre d’un projet de la Serge Batsen Academy (SBA) au Mali. Cela, dans le souci de faire du rugby un vecteur d’intégration sociale et d’accès à l’éducation.

Cérémonie de montée des couleurs présidée par le Premier ministre
Le Premier ministre, chef du gouvernement, Dr Boubou Cissé a présidé le lundi 29 avril 2019, la cérémonie solennelle de montée des couleurs. Cette cérémonie s’est déroulée dans la cour de la primature en présence de la directrice de cabinet du Premier ministre, des membres du cabinet, mais aussi des fonctionnaires civils et militaires rattachés à la primature.

La ville de Gourma Rharous dans le noir malgré deux générateurs
La population du Gourma Rharouss crie au manque d’électricité dans sa localité. La ville est toujours dans le noir malgré l’arrivée de deux générateurs qui ont été inaugurés par l’ancien Premier ministre en mars dernier. Ces deux groupes électrogènes de 980 kilowatts n’ont pas toujours été mis en marche. Par le non-achèvement des travaux d’études de génie civil, les autorités intérimaires appliquent le retard.

Journée internationale du jazz : Audrey Azoulay, directrice générale de l’UNESCO, fait valoir son importance
Lors de la huitième journée internationale du Jazz le mardi 30 avril dernier la directrice de l’UNESCO a rafraichi les mémoires avec les propos de Martin Luther King en 1964 au Festival de jazz de Berlin. Celui-ci affirmait le rôle déterminant du jazz dans l’assemblage d’un sentiment d’identité pour les Afro-Américains et tant d’autres à travers le monde. Le jazz est la musique de l’improvisation et de la création collective selon Azoulay. La liberté et l’ouverture qui sont au cœur même du jazz lui permettent d’être adopté par de nombreuses cultures partout dans le monde et de fleurir de celle-ci, se nourrissant de l’histoire musicale et des notes propres à chacune d’entre elles. Le jazz prête sa voix aux luttes et aux aspirations de millions de personnes et est un symbole unique de liberté d’expression et de dignité humaine, a-t-elle précisé. Il est le langage universel à une époque où la dissension et la division ne cessent de croitre.

L’Australie accueille cette année la journée internationale du Jazz étant donné qu’il entretient des liens avec la musique jazz. Un concert mondial rassemblant des grands noms du jazz se tiendra dans la ville de Melbourne et sera retransmis en direct à des millions de personnes à travers le monde. L’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO et pianiste du jazz de légende Herbie Hancock qui a été le premier à plaider en faveur de la création d’une journée internationale de jazz s’y produira et d’autres artiste internationaux. L’UNESCO est fière de coordonner avec le Herbie Hancock institue of jazz pour favoriser ce magnifique outil de dialogue par la musique.

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here