WANEP Mali et ses partenaires partagent les expériences des OSC locales dans le cadre de la mis en œuvre du projet « Consolidation de la paix à la base au Mali »

« Augmenter le sentiment de sécurité et de cohésion sociale entre les communautés au Mali grâce à l’amélioration de la capacité et de la coordination des organisations de la société civile locale », tel est l’objectif du projet « Consolidation de la paix à la base au Mali » piloté par Peace direct et Wanep-Mali.

La clôture du dit projet, financé par le Programme opérationnel pour la paix et la stabilité (PSOP) du gouvernement Canadien à travers «Global affairs», a eu lieu le mardi 30 avril à l’hôtel radisson de Bamako. elle était présidée par Attaher aG Iknane, secrétaire Général du ministère de la Cohésion sociale, de la Paix et de la réconciliation nationale, en présence de Me Saran Kéïta, la présidente du Conseil d’administration de WaneP-Mali, de Stéfanie Bergeron, agent politique à l’ambassade du Canada, des autorités municipales de la commune IV et des responsables de Peace direct, de Wanep-Mali et des représentants des OSC bénéficiaires du projet.

La mise en œuvre des 20 projets subventionnés pour 18 mois, de janvier 2018 à avril 2019, a concerné 42 organisations de la société civile locales de 8 régions du Mali (Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et Ménaka).

Ce projet, intitulé « Consolidation de la paix à la base au Mali », est porté par Peace Direct, en collaboration avec WANEP- Mali, et est financé par le Programme opérationnel pour la paix et la stabilité (PSOP) du gouvernement Canadien à travers «Global Affairs». La mise ne oeuvre du projet va du mois d’octobre 2017 à mars 2019 (18 mois).

Le projet a comme objectif global : « Augmentation du sentiment de sécurité et de cohésion sociale entre les communautés au Mali grâce à l’amélioration de la capacité et de la coordination des organisations de la société civile locale »
Selon le cadre logique du projet, de déclinaisons en déclinaisons cet objectif global prévoit d’être impulsé graduellement par des objectifs intermédiaires et ceux immédiats, eux-mêmes fruits des résultats auxquels concourent les activités mises en oeuvre par les acteurs locaux de la société civile.

Dans son allocution, Boubacar THERA, le coordinateur national du réseau Ouest Africain Pour l’Education de la Paix (WANEP Mali) a expliqué, les caractéristiques du projet et le mode de sélection. Stéfanie Bergeron, agent politique à l’ambassade du Canada, s’est réjoui de la bonne réussite du projet « Consolidation de la paix à la base au Mali ».

Selon Stéfanie Bergeron, Le projet a augmenté le sentiment de sécurité et la cohésion sociale dans la communauté. Ce projet a aidé également les organisations locales de la société civile à gérer et coordonner leurs activités de consolidation de la paix.

Selon Me saran Kéïta diakité présidente du Conseil d’Administration de WANEP Mali, WANEP Mali a été officiellement lancé en 1998 en réponse aux guerres civiles, aux situations d’instabilité et de crises humanitaires ayant affecté l’Afrique de l’ouest dans les années 1990.

Il faut noter que cérémonie visait à renforcer la visibilité de la contribution des OSC locales partenaires à la construction de la paix locale. Elle visait spécifiquement à présenter les acteurs de mise en oeuvre des projets subventionnés, présenter les réalisations comparativement à la programmation de chaque projet, à faire ressortir les défis rencontrés et les solutions apportées au cours de la mise en œuvre par projet et enfin identifier les leçons apprises et les recommandations nécessaires pour un soutien approprié aux OSC à la base

Fsanogo/abamako.com

Source : aBamako

aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here