Gouvernement Boubou Cissé : Ces choix qui suscitent l’espoir auprès des Maliens

Deux semaines après sa nomination à la Primature, le Premier ministre Dr Boubou Cissé a finalement publié la liste des membres de son équipe ce dimanche 5 mai. Ils sont 15 nouveaux entrants, 11 remerciés, 8 changements de postes et 13 maintiens. On enregistre des arrivées qui font l’unanimité, notamment celles de Michel Sidibé à la Santé, Malick Coulibaly à la Justice et Dahirou Dembélé à la Défense.

Des choix qui envoient un message fort du président de la République à son peuple. Si les uns et les autres réclamaient “l’homme qu’il faut à la place qu’il faut”, IBK vient de répondre à cette sollicitation. En effet, avec le Général Dahirou Dembélé à la Défense, le Mali a de forte chance de rétablir la chaîne de commandement et de remobiliser les troupes dans la lutte contre le terrorisme. Car, selon des sources militaire, le désormais ministre de la Défense et des Anciens combattants est bien respecté par les militaires. Il est non seulement  écouté par les troupes, mais aussi il maîtrise le terrain. Cela, pour avoir été chef d’Etat-major général des armées dans le passé. C’est un homme qui se fait remarquer à la tâche par sa rigueur, son courage, sa détermination, son dévouement, son leadership et son sens élevé de responsabilité ainsi que son patriotisme.

Le retour de Me Malick Coulibaly à la Justice a été vivement salué par les Maliens. Un retour qui suscite beaucoup d’espoir à cause du parcours de l’homme sans le monde de la justice au Mali. C’est lui qui a démissionné de la magistrature sous ATT à cause de l’interférence de ce dernier dans les affaires de justice. Avant d’être élu fonctionnaire le plus intègre par Idole Mali en 2018, Me Malick Coulibaly a laissé de bons souvenirs lors de son passage au ministère de la Justice. Avec lui, le pauvre citoyen espère avoir une justice saine et le peuple pense qu’il redorera l’image  du 3e  pouvoir.

Un autre choix qui fait l’unanimité, c’est celui de Michel Sidibé à la Santé. Celui qui était pressenti à la Primature a finalement hérité de l’un des portefeuilles les plus sensibles du pays, à savoir le ministère de la Santé et des Affaires sociales. Michel Sidibé avait fait parler de lui en démissionnant de l’ONU-sida à cause d’une affaire qui impliquait un cadre de son service. Cette démission avait été saluée à l’époque par le peuple malien qui a vu en l’homme un cadre intègre et responsable. Ayant fait aussi ses preuves à l’international, dans le domaine de la santé, les Maliens voient en lui un sauveur de ce secteur.

D’autres arrivées non moins spectaculaires sont celles du président du Parena, Tiébilé Dramé, aux Affaires étrangère et à la Coopération internationale ; Amadou Thiam aux réformes institutionnelles et des Relations avec la société civile, ainsi qu’Oumar Hamadoun Dicko au ministère du Travail, de la Fonction publique et du Dialogue social. Ces cadres de l’opposition qui embarquent dans le bateau d’IBK peuvent contribuer à l’apaisement du climat politico-social.

En somme, le Président de la République qui a fait des choix pour redonner de l’espoir aux Maliens.

André Traoré

Commentaires via Facebook :



Source : Maliweb

Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here